Les ventes de puces des géants taïwanais restent soutenues

Les deux principaux fabricants de semi-conducteurs de Taïwan ont réalisé des ventes record en novembre, atténuant ainsi les craintes grandissantes de ralentissement de la demande mondiale. Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC), premier producteur local, affiche pour le mois dernier une hausse de 131,2% en glissement annuel de son chiffre d'affaires, à 18,17 milliards de dollars taïwanais (549,5 millions de dollars US). Sur un mois, la hausse de l'activité atteint 4,1%. Sur les onze premiers mois de l'année, les ventes ont gagné 129,5% par rapport à la même période de l'année précédente, à 148,04 milliards de dollars taïwanais. Le numéro deux des fabricants de puces taïwanais, United Microelectronics, a pour sa part annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 267,2% en novembre par rapport à un an auparavant, à 10,87 milliards de dollars taïwanais contre 2,96 milliards en novembre 99. Sur les onze premiers mois de l'année, les ventes d'United Microelectronics ont représenté 94,81 milliards de dollars taïwanais contre 26,53 milliards durant la même période de 1999. "Les commandes de nos clients restent très fortes au quatrième trimestre 2000", a souligné une porte-parole de TSMC. Elle a néanmoins reconnu que "la situation de surchauffe sur le marché mondial des semi-conducteurs se calme". Le bénéfice net de TSMC pour l'année 2000 devrait dépasser les prévisions. En novembre, le président de TSMC, FC Tseng, avait indiqué que son groupe pourrait ne pas utiliser pleinement ses capacités l'an prochain en raison d'une augmentation de capacité supérieure à la progression de la demande mondiale. Les analystes ont estimé qu'il confirmait ainsi une étude de la Deutsche Bank selon laquelle le taux d'utilisation de ses capacités par TSMC baisserait à 95% au premier trimestre 2001 contre 100% actuellement, puis reculerait encore à 90% au deuxième trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.