Plastic Omnium rassure les investisseurs

 |  | 273 mots
La chute du bénéfice net de Plastic Omnium ne doit pas faire illusion. Elle provient en effet de la prise en compte, au 1er semestre de 1999, d'une plus-value de 155,5 millions d'euros provenant de la cession de sa division "équipements intérieurs automobiles". Résultat, le bénéfice dégagé par le groupe s'est établi à 16,5 millions d'euros pour les six premier mois de 2000, contre 134,9 millions d'euros au premier semestre 1999.Les autres données comptables font au contraire ressortir une amélioration de la situation financière de Plastic Omnium. Le résultat d'exploitation, qui s'établit à 33,5 millions d'euros, est en hausse de 34% par rapport aux 25 millions d'euros dégagés en 1999 en données pro-forma. Rapporté au chiffre d'affaires, le résultat d'exploitation atteint dorénavant 5,1% contre 4,7% au premier semestre. Le chiffre d'affaires consolidé atteint quant à lui 655 millions d'euros, en progression de 22,7% par rapport à celui du premier semestre 1999 à périmètre comparable. A taux de change constant, la progression est ramenée à 17%. Au premier semestre 99, Plastic Omnium avait réalisé un chiffre d'affaires de 759 millions d'euros mais il comprenait la division "équipements automobiles intérieurs" vendue le 30 juin 1999 à Visteon. Sur le plan des perspectives, le groupe de transformation de matières plastiques table sur une progression de 15% de son chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année 2000, ce qui devrait permettre une "amélioration" de ses résultats.A la Bourse de Paris, le titre poursuit son rebond débuté la veille, s'adjugeant près de 2% en milieu de matinée après avoir gagné 6% lundi. Il reste toutefois en retrait de près de 10% depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :