EADS dévoile ses structures de direction

Le géant de l'aéronautique et de la défense EADS, à naître de la fusion du français Aerospatiale Matra, de l'allemand DASA et de l'espagnol CASA, a commencé à prendre forme avec l'annonce aujourd'hui à Amsterdam de ses structures et de son organigramme de direction. M. Forgeard fera finalement partie du futur comité directeur de EADS et sera nommé "chief executive officer" de la division Airbus. Ce, alors même que BAe avait fait remarquer en décembre que l'administrateur gérant d'Airbus devait être indépendant des actionnaires et en mesure de représenter les intérêts de tous les actionnaires. "Faire autrement créerait sans aucun doute un risque de conflits d'intérêt", avait estimé à l'époque un porte-parole du groupe britannique. Pour Philippe Camus, directeur général d'Aerospatiale Matra, qui sera codirecteur général de EADS avec l'Allemand Rainer Hertrich, vice-président de DASA, "un équilibre juste entre les dirigeants français, allemands et espagnols" a été trouvé. Les nouvelles structures, annoncées à l'issue de la première réunion du comité exécutif de EADS, tenue à Amsterdam, siège de la future société, prévoient la nomination de 4 Français, 4 Allemands et 1 Espagnol au comité directeur. Les Français ont obtenu la responsabilité des activités Airbus, de l'espace, de la coordination stratégique et du marketing. Tandis que les Allemands prennent en charge la direction financière, l'aéronautique et les systèmes de défense. La division des avions transport militaire est confiée à un Espagnol. La création d'EADS (European Aeronautic, Defense and Space Company) laisse BAe isolée au sein d'Airbus avec 20% du consortium contre 80% pour EADS. Les activités Airbus de EADS devraient par la suite être concentrées dans une seule entité, Airbus Integrated Company, que BAe est invitée à rejoindre, a indiqué M. Hertrich. Interrogé sur la possibilité d'une hausse de la participation de BAe au programme Airbus, il a cependant indiqué que "nous préférons maintenir ce chiffre de 20%". Les autres Français à faire également partie du comité directeur de EADS sont au nombre de trois : François Auque (Aerospatiale Matra) sera en charge la division systèmes spatiaux, Jean-Louis Gergorin (Aerospatiale Matra) prendra la direction de la coordination stratégique et Jean-Paul Gut (Aerospatiale Matra Lagardère) dirigera l'activité marketing. Côté DASA, Axel Arendt sera directeur financier, Dietrich Russel prendra en charge la division aéronautique et Thomas Enders aura la responsabilité des systèmes de défense. Alberto Fernandez, président de Casa, dirigera la division des avions de transport militaire. Au total, les fonctions de direction centrale (comité executif et autres postes de direction au siège et dans les divisions) seront réparties entre 55 personnes (24 Allemands, 24 Français et 7 Espagnols). M. Camus s'est par ailleurs montré confiant que EADS puisse être une société cotée en bourse d'ici à la fin du premier semestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.