Bouygues Offshore affecté par la chute de son bénéfice et la baisse des cours du brut

 |  | 293 mots
Lecture 1 min.
Selon le communiqué publié par la société, le résultat d'exploitation semestriel du groupe a reculé de 38,8% pour s'établir à 17 millions d'euros. Bouygues Offshore a également annoncé une révision à la hausse de son estimation de croissance du chiffre d'affaires en 2000, à +11% par rapport à 1999 (983,7 millions d'euros). Le groupe ne s'attend cependant à "une nette amélioration des résultats qu'à partir de l'exercice 2001." Au 30 juin, le carnet de commandes du groupe était de 636,1 millions d'euros, en recul de 40% par rapport à la même date de 1999. Ce chiffre ne prend pas en compte un contrat de plus de 300 millions d'euros pour la Russie (Blue Stream) non encore entré en vigueur, ni celui de 81 millions d'euros portant sur la construction d'un terminal gazier à Bilbao, signé le 6 juillet, indique Bouygues. Compte tenu de ces éléments, la baisse du carnet de commandes est de 5,1%. Bouygues Offshore a par ailleurs annoncé avoir reçu une commande de 165 millions de dollars pour la fourniture d'une plateforme de production et d'autres infrastructures pour un champ pétrolifère au Nigeria. D'un montant total de 330 millions de dollars, cette commande a été signée par la société Salbos CML, détenue à 50% par le groupe français. La livraison de l'ensemble de ce contrat est prévue pour la mi-2003. Mercredi, l'action Bouygues Offshore a chuté de 6,58% à 62,5 euros. Les investisseurs tirent les conséquences de la forte baisse des prix du brut sur les marchés à terme : le cours du Brent pour livraison en octobre est ainsi redescendu sous les 32 dollars le baril à Londres, contre 34,37 dollars, mardi, son niveau le plus elevé depuis dix ans. Technip et Coflexip, deux autres sociétés para-pétrolières cotées à Paris, ont d'ailleurs fini la séance sur des baisses respectives de 1,62 et 2,50%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :