Technip acquiert 29,7% de Coflexip Stena Offshore

 |  | 533 mots
Lecture 3 min.
pour 657 M EUR Le groupe d'ingénierie français Technip a conclu un accord avec Stena International BV en vue du rachat de sa part de 29,7%, directe et indirecte, dans le groupe parapétrolier Coflexip Stena Offshore (CSO), pour un montant total de 657 millions d'euros. L'acquisition s'est faite au prix de 119 euros par action CSO. Technip et CSO ont par ailleurs décidé de développer une alliance stratégique pour proposer des offres conjointes sur des projets intégrés et exploiter les complémentarités de leurs portefeuilles de clients. Sur la base du résultat par action avant amortissement des survaleurs de CSO, l'opération d'acquisition aura un impact relutif immédiat, qui devrait s'accélérer par la suite. En revanche, sur la base du résultat par action après amortissement des survaleurs de CSO, la transaction sera légèrement dilutive en 2001 avant de devenir relutive dès 2002, a averti Technip. Cette opération va par ailleurs permettre à Technip de "remplacer un excédent de trésorerie à faible rendement par une participation importante dans une société de premier plan et à forte rentabilité", souligne le groupe. Technip, qui a été conseillé par JP Morgan, précise agir seul et indique ne pas avoir l'intention d'augmenter sa participation dans CSO au cours des douze prochains mois, ni d'en prendre le contrôle. Le groupe d'ingénierie s'est par ailleurs engagé pendant six mois à ne pas reclasser sa participation et, pendant dix mois supplémentaires, à ne pas en reclasser plus d'un tiers sans en informer Coflexip au préalable. "Nous avons l'intention de construire une coopération significative et durable avec CSO dans les marchés de l'offshore. CSO est un groupe unique doté de grands talents et compétences", a indiqué le président-directeur général de Technip, Daniel Valot. "En tant qu'actionnaire clé, nous allons soutenir de façon active la stratégie de CSO visant à prendre toute sa part de la croissance attendue" dans l'offshore, a-t-il ajouté. L'entrée de Technip dans le capital de CSO "ouvre de larges possibilités d'alliances commerciales et industrielles entre les deux groupes, visant tout particulièrement les grands contrats intégrés de développement des champs pétroliers offshore", a relevé de son côté le président-directeur général de CSO, Pierre-Marie Valentin. Ces grands contrats "nécessiteront à la fois les compétences et la notoriété de CSO dans les services et les produits sous-marins, et les capacités d'ingénierie, de gestion des grands projets et d'ingénierie financière qu font la force de Technip", a-t-il ajouté. Coté au Nasdaq et sur le marché à règlement mensuel de la Bourse de Paris, CSO est le leader mondial du parapétrolier sous-marin et offre des services (gestion de projets, ingénierie, pose de conduites et d'ombilicaux sous-marins, construction et maintenance) ainsi que des produits (conception et fabrication de conduites flexibles sous-marines, d'ombilicaux de contrôle et de robots sous-marins télécommandés). Technip, coté au RM à Paris, se classe parmi les cinq premiers groupes mondiaux de l'ingénierie et la construction dans le domaine des installations pétrolières et pétrochimiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :