TotalFinaElf : nouveau record de clôture après les semestriels

 |  | 228 mots
Lecture 1 min.
Le groupe pétrolier français TotalFinaElf a annoncé mercredi avoir dégagé un bénéfice net part du groupe hors éléments non-récurrents de 3,401 milliards d'euros au premier semestre 2000, en hausse de 165% par rapport aux données pro forma des six premiers mois de 1999. Ce chiffre se situe plutôt dans le haut de la fourchette des prévisions des analystes, qui s'étalaient entre 2,9 et 3,6 milliards d'euros.Le résultat net part du groupe ressort quant à lui à 3,408 milliards d'euros, en hausse de 47,8% par rapport aux premier semestre 2000.Le chiffre d'affaires semestriel consolidé a progressé de 62% par rapport aux données pro forma des six premiers mois de 1999, pour atteindre 52,4 milliards d'euros. Le résultat opérationnel hors éléments non récurrents a bondi de 190% au premier semestre à 6,812 milliards d'euros (par rapport aux données pro forma). Le groupe a par ailleurs annoncé qu'il allait prochainement se lancer dans un programme de rachat d'actions.A la bourse de Paris, le titre a subi quelques dégagements bénéficiaires en milieu de matinée, mercredi, avant de reprendre son mouvement de hausse. Il a terminé la séance en hausse de 1,97%, à 181 euros, ce qui constitue un nouveau record de clôture. L'action, qui a atteint 182,5 euros en cours de séance, affiche une progression de plus de 30% depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :