BP Amoco lance une offre amicale sur Burmah Castrol pour 4,7 milliards de dollars

 |  | 266 mots
Lecture 1 min.
Le groupe pétrolier britannique BP Amoco a lancé une offre amicale sur son compatriote Burmah Castrol (lubrifiants) pour 4,7 milliards de dollars. Cette offre représente 16,75 livres par action. BP Amoco fera de Castrol sa principale marque de lubrifiants disponibles dans ses 28.000 stations-services et compte revendre les activités chimiques (spécialités chimiques) de Burmah. BP Amoco table sur des économies avant impôts de 260 millions de dollars par an d'ici 2003 grâce aux synergies de cette acquisition qui lui "apportera des millions de nouveaux clients et lui fournira un accès aux marchés émergents où (sa) présence est actuellement limitée". BP Amoco distribuera également les produits Castrol à ses propres clients. Les activités lubrifiants de BP Amoco et Burmah Castrol seront fusionnées pour former une nouvelle division qui sera dirigée par David Baldry de BP Amoco, avec une équipe issue des directions des deux compagnies. Son siège sera à Swindon (ouest de Londres), comme Burmah Castrol. Le prix de l'offre représente une prime de 61% par rapport au cours moyen de l'action Burmah Castrol à la bourse de Londres durant les trois mois achevés le 10 mars.Le coût pour réaliser les économies prévues s'élève à 390 millions de dollars et sera entièrement imputé comme charge sur 2000. Sur les 284 millions de livres de bénéfices avant impôts et éléments exceptionnels réalisés l'an dernier, 213 millions proviennent de Castrol et 79 millions des activités chimiques."BP Amoco a l'intention de revendre ces activités de spécialités chimiques", précise le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :