Bouygues : Résultat net 1999 en baisse de 23,4% à 62 millions d'euros

 |  | 444 mots
Le groupe Bouygues a accusé en 1999 une baisse de 23,4% de son bénéfice net (part du groupe), revenu à 62 millions d'euros. Cette baisse s'explique par l'absence d'éléments exceptionnels positifs en 1999 alors qu'en 1998, le groupe avait bénéficié d'éléments exceptionnels positifs à hauteur de 115 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de l'exercice 1999 s'est élevé à 15,8 milliards d'euros, en progression de 7% et le groupe table sur un chiffre d'affaires en 2000 en hausse de 11% à 17,5 milliards d'euros. La division de téléphonie mobile Bouygues Telecom a accusé, comme prévu, une perte de 258 millions d'euros , mais prévoit d'être bénéficiaire en 2001. Bouygues Telecom avait 3,2 millions de clients à la fin décembre 1999, soit un chiffre supérieur de 80% à ses prévisions initiales, qui étaient d'accroître le nombre de ses clients de plus de 1 million en 1999 pour atteindre 2,4 millions de clients à la fin de l'année dernière. Le chiffre d'affaires de la division de téléphonie mobile s'est établi en 1999 à 1,28 milliard EUR contre 593 millions d'euros en 1998, et devrait s'élever à 2,3 milliards d'euros en 2000, quatre ans après son lancement. Parmi les autres divisions de Bouygues, la chaîne de télévision TF1 a vu sa rentabilité croître de 51% en 1999 à 65 millions d'euros tandis que celle de l'activité de construction a progressé de 5% à 82 millions d'euros. Le constructeur de routes Colas a dégagé un résultat de 60 millions d'euros (+36%) et Saur, le fournisseur de services aux collectivités, de 33 millions d'euros (+65%), alors que l'immobilier a doublé sa contribution à 11 millions d'euros. Le groupe a annoncé qu'il allait procéder à une augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros , pour se donner des moyens financiers supplémentaires afin de poursuivre sa stratégie de développement dans les télécommunications et l'internet. Cette augmentation permettra notamment de financer les activités liées à l'internet, "en exploitant au mieux les synergies existantes au sein du groupe Bouygues, particulièrement entre TF1 (sa chaîne de télévision) et Bouygues Telecom", a expliqué le groupe. Elle permettra également de doter Bouygues Telecom des moyens nécessaires à la mise en place d'un réseau à la norme UMTS (3e génération de téléphonie mobile). Enfin, elle aidera "le cas échéant" Bouygues à accroître sa participation dans Bouygues Telecom, soit par achat de titres détenus par des actionnaires minoritaires, soit par souscription aux augmentations de capital de Bouygues Telecom. Cette augmentation se fera par l'émission avec droit préférentiel de souscription de 2.022.061 actions, soit une action nouvelle pour 15 actions anciennes, avec jouissance au 1er janvier 2000, au prix unitaire de 745 euros. La période de souscription va du 9 mars au 22 mars inclus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :