Amadeus : Bénéfice net 1999 en hausse de 111,8% à 168,2 millions d'euros

 |  | 288 mots
Le groupe Amadeus, qui exploite un système informatisé de réservations aériennes, a enregistré l'an dernier un bénéfice net consolidé (part du groupe) de 168,2 millions d'euros, en hausse de 111,8% par rapport à 1998 (79,4 millions d'euros).Son chiffre d'affaires consolidé s'est établi sur la même période à 1,356 milliard d'euros, en progression de 14,5% par rapport à l'année précédente (1,184 milliard d'euros). Le bénéfice net sans inclure les recettes exceptionnelles s'est élevé à 116,4 millions d'euros, en hausse de 58,4%, contre 73,5 millions en 1998. Le résultat d'exploitation a progressé de 18,3% sur l'année 1999 à 229,6 millions d'euros contre 194 millions en 1998, indique la société basée à Madrid et dont le capital est détenu notamment par les compagnies aériennes Air France, Lufthansa et Iberia. Le groupe Amadeus est coté à Francfort, Paris et Madrid.Au quatrième trimestre 1999, Amadeus a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 336,4 millions d'euros, en hausse de 12,5% par rapport à la même période de l'année antérieure (298,9 millions d'euros). Pour l'année 2000, "nous continuerons à tirer parti de notre potentiel comme fournisseur de technologies et de services d'information à l'industrie du voyage et nous augmenterons notre présence dans le secteur du commerce électronique de voyages et de loisirs", a souligné le président d'Amadeus José Antonio Tazon.Amadeus est une société de système de réservation informatique dont Air France détient 25%, aux côtés des compagnies espagnole Iberia et allemande Lufthansa. Elle est cotée au règlement mensuel de la Bourse de Paris depuis le 23 décembre. Son introduction a été réalisée par arbitrage, sans diffusion de titres dans le public. Amadeus est déjà cotée à la Bourse espagnole et devrait prochainement être introduite en Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :