Intel fait mieux... que son profit-warning

2 mn

La méthode a déjà fait ses preuves : pour ne pas - trop - décevoir les investisseurs lors de la présentation de ses résultats financiers, mieux vaut, au préalable, réviser fortement à la baisse ses prévisions. Intel, à son tour, a appliqué à la lettre la recette hier soir, en annonçant un bénéfice avant éléments exceptionnels de 2,9 milliards de dollars pour le troisième trimestre, en progression de 52% par rapport à l'an dernier. Le bénéfice par action ressort ainsi à 0,41 dollar, contre 0,28 dollar pour la même période de l'an dernier, en excluant les coûts d'acquisition. Les analystes tablaient sur un bénéfice par action de 0,38 dollar, selon le consensus révisé à la baisse après le profit warning lancé par Intel le mois dernier. Le chiffre d'affaires du géant des puces, lui, atteint le montant record de 8,7 milliards de dollars, soit une hausse de 19% sur le même trimestre de l'année dernière et une progression de 5% par rapport au trimestre précédent. Cette hausse par rapport au trimestre précédent représente le haut de la fourchette avancée par Intel lorsqu'il avait prévenu les marchés qu'il ne ferait pas aussi bien qu'il le pensait lors du trimestre écoulé. Pour les trois derniers mois de l'année, le groupe estime que son chiffre d'affaires devrait augmenter de 4 à 8% par rapport au troisième trimestre. "Nous avons réussi à afficher un chiffre d'affaires record en hausse de 19% au troisième trimestre. Ce fut un trimestre difficile tout d'abord parce que la demande pour les ordinateurs personnels en Europe n'a pas été aussi forte que ce que nous avions espéré au début du trimestre", a déclaré Craig Barrett, le PDG d'Intel cité dans le communiqué. Intel table sur un chiffre d'affaires record au quatrième trimestre "avec de la croissance dans la majorité de nos gammes de produits", a souligné M. Barrett. Sur un marché dominé par le recul quasi-général des valeurs technologiques - entraînées notamment par la chute d'IBM et d'AOL - Intel gagnait 5,35% à 38,125 dollars à la mi-séance mercredi. Mais l'action accuse encore un recul de plus de 50% par rapport à son sommet de la fin août.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.