Amadeus : Air France, Iberia et Lufthansa veulent s'alléger

 |  | 220 mots
Les principaux actionnaires de la centrale de réservations de voyages -Air France, Iberia et Lufthansa avec chacune environ 25%- ont annoncé leur intention de vendre une partie des actions de la classe A qu'elles détiennent dans Amadeus. "Aucune décision n'a été encore prise par les intéressés sur le nombre de titres qui feront l'objet d'une offre publique de vente, qui devrait intervenir dans les prochaines semaines", selon un communiqué d'Amadeus remis aux autorités boursières espagnoles. Amadeus a enregistré au premier trimestre 2000 un résultat net (part du groupe) de 6,783 milliards de pesetas (40,77 millions d'euros), en baisse de 5,8% par rapport au trois premiers mois de l'année 1999. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est en revanche inscrit en hausse de 17,0% à 65,456 milliards de pesetas (393,4 millions d'euros). Le nombre de réservations effectuées par Amadeus au premier trimestre 2000 a atteint 107,3 millions, soit une hausse de 5,6% par rapport à 1999. Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 13,272 milliards de pesetas (79,8 millions d'euros), en hausse de 18,7%, tandis que les coûts d'exploitation ont subi une hausse de 17% à 52,9 milliards de pesetas (318 milions d'euros). Amadeus Global Travel Distribution SA, basé à Madrid, explique la baisse de son résultat net par des plus-values de change positives différées et l'amortissement des coûts induits par une offre publique de souscription d'actions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :