La Commission conditionne son accord au rachat de BOC par Air Liquide et Air Products

La Commission européenne a donné son feu vert conditionnel à l'acquisition commune par Air Liquide (France) et Air Products (Etats-Unis) de la compagnie britannique de gaz industriels BOC.Pour mener à bien ce rachat pour 11,8 milliards de dollars, les compagnies française et américaine ont accepté qu'Air Liquide vende des actifs importants en France, en Grande-Bretagne, en Belgique, aux Pays-Bas mais aussi en Russie et en Pologne.La Commission a notamment fait valoir des risques de position dominante dans les secteurs de l'oxygène, de l'azote, de l'hélium, du gaz en vrac, des gaz en cylindres et des gaz spéciaux.L'opération devra également faire l'objet d'un feu-vert des autorités américaines de concurrence.Selon le groupe français Air Liquide, "après l'obtention des autorisations au Canada le 23 décembre 1999, l'obtention de l'accord des autorités de Bruxelles constitue une étape majeure".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.