Le Nasdaq à son plus bas de l'année

 |  | 380 mots
Lecture 2 min.
Le Nasdaq a enfoncé lundi son plancher du 17 avril dernier, tombant sous les 3.200 points à 3.172 points au plus bas de la séance. La correction se poursuit donc pour le marché américain des valeurs de croissance, qui a perdu 36% par rapport à son sommet historique du 10 mars, à 5.048,62 points. Les boursiers ont quasiment effacé la progression spectaculaire enregistrée par l'indice depuis la fin du mois d'octobre, quand il s'établissait juste sous le niveau de 3.000 points. Les investisseurs continuaient visiblement à s'inquiéter de la perspective d'un resserrement de la politique monétaire lors de la prochaine réunion du Comité monétaire de la Réserve fédérale (Fed) en juin prochain. La Fed a procédé en tout à six relèvements de ses taux depuis juin 1999 pour freiner la croissance de l'économie, qui montre des tensions inflationnistes. Vendredi, les préoccupations sur le comportement futur de la Fed avaient fait perdre 4,19% au Nasdaq et 1,40% au DJIA. La déroute des marchés d'actions profitait au marché obligataire sur lequel se réfugiaient bon nombre d'investisseurs. Le rendement moyen du bon à dix ans se détendait à 6,424% contre 6,511% vendredi soir, et celui de l'obligation du Trésor à 30 ans de même, à 6,163% contre 6,227%. Le rendement d'une obligation évoluant en sens inverse de son prix, sa chute indique une appréciation de cette valeur. Les grosses capitalisations du secteur des hautes-technologies souffraient d'une nouvelle vague de désaffection. Le titre de Microsoft perdait 1-11/16 à 63-3/8 et celui du fabricant de microprocesseurs Intel 3-5/8 à 114-1/8. L'internet continuait sa glissade avec le portail Yahoo qui abandonnait 6-3/16 à 114-1/8, le commerçant en ligne Amazon 4-1/4 à 48-3/8 et le leader des services en ligne America Online 2-7/8 à 50-5/8. Les fabricants d'ordinateurs s'inscrivaient uniformément dans le rouge avec IBM qui perdait 2-1/16 à 104-3/4, Hewlett-Packard 3-5/8 à 122-5/8 et Compaq 1-3/16 à 26-3/8. Le groupe d'électronique Texas Instruments cédait 5-3/8 à 134-1/8 et le spécialiste d'équipements pour réseaux Cisco 2-3/4 à 50-11/16. Le secteur de la biotechnologie était en chute libre avec Celera qui plongeait de 8-13/16 (-12%) à 62-7/8 et Human Genome de 8-1/4 (-9,7%) à 77-1/2. Le secteur de la télécommunication faisait grise mine, avec le recul de WorldCom qui cédait 1-1/4 à 36-1/2, AT and T 9/16 à 35-1/16 et Bell Atlantic 1-3/16 à 51-1/2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :