La Deutsche Börse invite OM Gruppen à se joindre au projet iX

 |  | 280 mots
Lecture 1 min.
Rolf Breuer a invité mercredi le suédois OM Gruppen, qui a lancé mardi une offre inamicale sur le London Stock Exchange, à se joindre à iX, le projet de fusion des bourses de Francfort et de Londres. "Je me réjouirais d'une participation d'OM Gruppen" au projet iX, a déclaré M. Breuer dans un discours prononcé à Francfort.L'offre de paix a été toutefois promptement rejetée. "Telle que la situation se présente actuellement, nous ne sommes pas intéressés", a affirmé une porte-parole d'OM Gruppen, Anna Eriksson. Le président du conseil de surveillance de la Deutsche Börse a par ailleurs jugé qu'il était prématuré de parler de contre-offre sur le London Stock Exchange. Toutefois, si cette solution s'imposait, Rolf Breuer a fait savoir qu'il n'était "pas en faveur d'une contre-offre purement allemande". "Nous avons des amis dans le monde qui ont un intérêt à la réussite du projet iX. Nos amis (des bourses) de Milan et de Madrid mais aussi d'autres", a-t-il précisé. Il a cependant indiqué qu'il n'y avait pas de discussions concrètes en cours avec les partenaires éventuels évoqués. Les bourses de Milan et de Madrid doivent à terme rejoindre iX.M. Breuer s'est également voulu rassurant sur les chances de réussite d'iX. Selon lui, le projet de fusion entre les places allemande et britannique n'est pas menacé par l'offre suédoise. Celle-ci a toutefois incité les dirigeants du LSE à reporter sine die le vote de leurs actionnaires sur le projet, prévu à l'origine le 14 septembre. La Deutsche Boerse a quant à elle tenu bon, maintenant la consultation de ses propres actionnaires fixée à la même date.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :