Alliance entre Bourses européennes : Tradepoint s'allie avec la Bourse suisse, iX coûtera 120 millions d'euros

 |  | 382 mots
Lecture 2 min.
La bourse électronique britannique Tradepoint a conclu un accord avec la Bourse suisse SWX pour lancer un nouveau marché pan-européen des principales valeurs qui prendra le nom de virt-x. Tradepoint, qui lance aujourd'hui son marché pan-européen des principales valeurs, précise que virt-x remplacera son nom actuel et aura son siège à Londres. virt-x sera détenu à 38% par SWX et à 38% également par le consortium qui contrôle actuellement 54% du capital de Tradepoint. SWX transférera sur virt-x toutes les cotations de ses grandes valeurs, qui représente un chiffre d'affaires quotidien de 3,4 milliards de francs suisses (2,2 milliards d'euros). virt-x aura recours à LCH, Euroclear et Crest pour assurer les services de contrepartie. L'accord devrait être finalisé durant le troisième trimestre et les transactions sur les principales valeurs européennes débuteront d'ici la fin du premier trimestre 2001. Le consortium qui contrôle actuellement Tradepoint a décidé d'apporter un financement supplémentaire de 18 millions de livres (environ 28,5 millions d'euros) pour soutenir cette opération. Ce consortium comprend Instinet (filiale du groupe britannique de communication Reuters) et les banques d'affaires et maison de courtage internationales Morgan Stanley Dean Witter, JP Morgan, UBS Warburg Dillon Read, Merrill Lynch, Dresdner Kleinwort Benson, Credit Suisse First Boston, ABN Amro et Deutsche Bank. Par ailleurs, les coûts de fusion des bourses de Londres et de Francfort pour créer iX sont estimés à 120 millions d'euros, soit 5% de la valeur totale de l'accord, selon le quotidien britannique Financial Times, citant un avant-projet d'accord destinés aux actionnaires des deux bourses. Une grande partie de cette somme correspond aux honoraires des cinq banques d'investissement chargées de conseiller les deux bourses sur leur fusion. Merrill Lynch, Cazenove and Co et Schroders Salomon Smith Barney conseillent la bourse de Londres tandis que Goldman Sachs et Deutsche Bank conseillent Deutsche Boerse (société des bourses allemandes qui gère la bourse de Francfort). Les actionnaires des deux places financières profiteront des synergies de la fusion au plus tôt fin 2002. L'avant-projet d'accord doit être discuté mardi lors d'une réunion du directoire de la bourse de Londres et mercredi au cours d'une réunion du directoire de Deutsche Boerse. Le groupe issu de la fusion des bourses de Francfort et de Londres, iX, doit naître à l'automne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :