Le point sur ... les warrants

 |  | 649 mots
Lecture 3 min.
1. Après le "turmoil" de la fin mars - début avril, les principaux indices européens (CAC40, DAX30, FTSE100) semblent repartis à la hausse. Pour l'achat de call warrants sur indices européens, quels sous-jacents privilégiez vous et pourquoi ?Nous jugeons que la petite correction intervenue fin mars - début avril a été saine pour les principaux indices européens. Elle s'est d'ailleurs limitée aux valeurs technologiques, et a favorisé un mouvement justifié de réallocation des actifs de la nouvelle vers l'ancienne économie. Les indices n'ont donc pas subi de baisses très conséquentes, le CAC perdant par exemple 6.5 % et l'indice EuroStoxx 50 moins de 5 %. La solidité des indices est par ailleurs confirmée par le faible accroissement de la volatilité sur les maturités longues, indiquant l'absence de panique chez les investisseurs.Concernant le choix des sous-jacents, nous continuons de privilégier les indices CAC40 et DAX30. L'indice de la Bourse de Paris présente d'abord l'avantage d'être correctement diversifié, ce qui a permis au CAC de ne pas perdre plus de 3 % en une séance malgré les corrections parfois considérables observées sur certaines technologiques (Canal+ par exemple). Ensuite, la situation macro-économique française reste particulièrement porteuse, ce qui est rassurant pour les perspectives de résultats des sociétés de l'indice. Le DAX présente plus ou moins les mêmes atouts : bonne diversification (la plus grosse valeur de l'indice, Deutsche Telekom, représente quand même 14 % de la pondération) et conjoncture économique en voie d'amélioration. Le DAX a d'ailleurs connu la plus forte progression parmi les grands indices européens depuis le début de l'année.Concernant le FTSE100, nous sommes plus réservés. Cet indice nous semble trop large, comportant des valeurs dont la dimension internationale n'est pas assez affirmée. De plus, l'indice britannique est pratiquement « flat » depuis le début de l'année, à la différence des indices allemands et français.2. Le Nikkei 225 est repassé au-dessus des 20 000 points sous le double effet des rapatriements de capitaux précédant la fin de l'année fiscale et d'indices statistiques rassurants sur la reprise japonaise (consommation des ménages, rapport Tankan). Est-il temps de se positionner sur des call warrants sur cet indice ?Nous sommes aujourd'hui très optimistes sur l'indice japonais. Après quelques incursions au-dessus des 20 000 points, le Nikkei a fermement cassé ce seuil le 28 mars. Une consolidation est depuis entamée autour des 20 500 points.L'indice continue d'être soutenu par les restructurations en cours au Japon, en particulier dans le secteur bancaire. De plus, la vigueur de la reprise dans les économies émergentes d'Asie (en particulier en Corée du Sud et à Taïwan) accroît sensiblement les débouchés à l'exportation des entreprises de l'indice. Nous sommes enfin confiants dans la capacité du Japon à revenir à moyen-terme sur un sentier de croissance auto-entretenue.Servi par une bonne diversification, l'indice Nikkeï pourrait donc surperformer les autres grands indices internationaux dans les prochains mois.3. Le S&P 500 reste proche de ses plus hauts historiques malgré la correction intervenue sur les valeurs technologiques. Comment expliquer cette bonne tenue de l'indice américain ? Que nous indique l'analyse technique ?Cette situation est largement liée à la composition de l'indice. Les titres de l'ancienne économie y restent prédominants (General Electric est d'ailleurs la plus importante valeur, avec 4 % de l'indice), et le S&P 500 a donc largement bénéficié du retour des capitaux vers les actions traditionnelles.Concernant l'analyse technique, la situation du S&P est un peu incertaine. L'indice se trouve dans la zone de résistance des 1510 points, et seul un franchissement clair de ce seuil pourrait entraîner l'indice vers de nouveaux sommets. Nous conseillons donc une position « marketwait » sur le S&P, dans l'attente d'un éventuel franchissement du seuil de résistance des 1510 points.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :