Le point sur ... la stratégie d'investis- sement

 |  | 307 mots
Lecture 1 min.
Après deux mois de volatilité intense des marchés actions, pensez vous que l'heure de l'apaisement est venue ?La volatilité restera extrêmement forte tant que les perspectives économiques et monétaires ne seront pas clarifiées. Cela vaut tant pour l'Europe, qui doit aujourd'hui faire face à la faiblesse chronique de sa monnaie, que pour les Etats-Unis, dont le ralentissement pourrait être plus brutal que prévu en fin d'année. A court terme, un rebond peut toutefois intervenir sur les marchés actions, mais nous n'attendons rien de durable dans un premier temps. La purge doit se poursuivre afin d'effacer les excès issus de deux ans de hausse quasiment ininterrompue des valeurs technologiques. Nous pensons que de nouveaux plus bas pourraient être atteints d'ici un mois, condition sine qua non pour qu'une reprise saine intervienne.Dans ce contexte troublé, sur quels secteurs vous positionnez-vous ?Nous avons commencé à revenir sur les valeurs du secteur des TMT. Les éditeurs de jeux vidéos et les portails Internet, qui ont fait l'objet de la correction la plus radicale, sont aujourd'hui à des niveaux de valorisation attrayants. Le fournisseur d'accès Liberty Surf, aux cours actuels, présente par exemple une bonne opportunité d'investissement. Nous restons par contre prudents sur les opérateurs de télécommunications. Ceux-ci devraient rester sous pression à moyen terme, pénalisés par des niveaux d'endettement inquiétants.La flambée du pétrole a parfois été perçue comme une menace pour la croissance mondiale. Est-ce votre avis ?Nous tablons, dans notre scénario macro-économique central, sur une détente sensible des prix de l'énergie liée au ralentissement brutal de la croissance américaine en fin d'année. Passant d'une situation de sous-production à une situation de sur-production, le marché pétrolier devrait en effet rapidement s'apaiser dans les prochains mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :