Le point sur...les valeurs du CAC 40

Après les belles performances du début du mois, notamment lors de la séance du 4 septembre lorque l'indice a atteint les 6.944,77 points, le CAC 40 a connu plusieurs séances consécutives de baisse ces derniers jours et pâtit notamment de la chute de l'euro corrélée à la hausse des cours du brut. Cette situation remet-elle en cause l'objectif d'un CAC 40 à 7000 points pour la fin de l'année?Je ne suis pas inquiet quant au parcours de l'indice d'ici la fin de l'année. La situation actuelle doit, à mon avis, s'interprêter comme une pause nécessaire suite au fort rebond observé depuis la fin août. Il est encore tout à fait envisageable que l'indice atteigne 7.000 voire même 7.200 points à fin décembre. Si la performance du CAC 40 ne doit pas être remise en cause, l'on peut s'attendre à une certaine rotation sectorielle à l'intérieur de l'indice, compte tenu, notamment, de la décélération de la croissance outre-Atlantique. Les investisseurs vont de plus en plus favoriser les valeurs refuges ou défensives comme les valeurs pharmaceutiques ou de distribution par exemple.Comment avez-vous accueilli les résultats semestriels publiés, ces derniers jours par de grandes sociétés comme TF1, L'Oréal, Cap Gemini ou Thomson-CSF.Il est intéressant de noter que les sociétés qui sont traditionnellement considérées comme trop chères par les marchés financiers sont celles qui ont publié les meilleurs résultats financiers. Je pense notamment à L'Oréal ou à Hermès. Le groupe Hermès affiche en effet un bénéfice net part du groupe de 65,5 millions d'euros au premier semestre soit une hausse de 42% par rapport à l'année dernière. L'Oréal a annoncé une progression de 22,5% de son bénéfice net à 464,9 millions d'euros sur la période pour un résultat d'exploitation de 690,2 millions d'euros, soit un accroissement de plus de 21%.Quelle est votre stratégie de gestion de la Sicav Gogefi France? Quelles valeurs privilégiez-vous?Cette Sicav est destinée aux particuliers et nous avons pour objectif de générer une croisssance régulière du portefeuille, et ce, quelque soit le niveau d'entrée d'un nouveau porteur. Cette stratégie implique de faire en sorte que la croissance de la Sicav en glissement annuel soit toujours positive. Depuis le 31 décembre 1999, la performance de Cogefi France est de 17,61%. Nous réalisons du "stock-picking" sur des valeurs de bonne qualité, c'est-à-dire qui offrent à la fois visibilité et croissance des bénéfices. A la fin août nos plus grosses positions concernaient des valeurs TMT (Technologies Médias Telecoms) comme ST Microelectronics, Dassault Systèmes, TF1, Vivendi ou Bouygues. TF1 constitue d'ailleurs un très bon exemple. Cette valeur n'était pas une de nos valeurs favorites jusquau milieu de cette année. Les recettes publicitaires sont en effet un élément assez aléatoire. Or, TF1 bénéficie actuellement d'une excellente visibilité de ses bénéfices, la direction du groupe ayant assuré que l'accroissement des recettes publicitaires, observé au premier semestre, devrait se poursuivre au cours des trois ou quatre prochaines années.
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.