Le point sur ... la gestion collective

 |  | 462 mots
Quels sont les principaux avantages des fonds profilés par rapport aux autres catégories d'OPCVM ou par rapport à un compte titres ?« De tels fonds permettent d'accéder facilement à une gestion diversifiée, qui mêle différentes catégories d'actifs (actions, obligations, obligations convertibles) dans une approche internationale. « Parmi nos clients, on trouve beaucoup d'investisseurs disposant d'un patrimoine de taille moyenne et titulaires d'un contrat d'assurance-vie. Plutôt que de procéder eux-mêmes à des arbitrages entre différentes catégories d'OPCVM, ils préfèrent souscrire des parts de nos fonds profilés pour assurer un certain dynamisme à leur épargne. Ils évitent également, par ce biais, les frais imposés par les assureurs lors des arbitrages entre OPCVM. « Par rapport à un compte titres, enfin, les investisseurs ont l'avantage de pouvoir optimiser leur fiscalité en recourant notamment à un contrat d'assurance-vie, dont les plus-values sont faiblement taxées. »Comment se différencient les deux fonds qui forment votre gamme de profilés ?« Harmonie est un fonds conservateur, qui se caractérise par une pondération des actions de 30% et des obligations de 70%. Les caractéristiques d'Amplitude sont exactement inverses, avec une sur-représentation des actions, qui occupent 70% du total de l'actif. Globalement, le fonds dynamique présente un potentiel de hausse plus important à long-terme, mais est également marqué par une plus forte volatilité. Le fonds Harmonie présente un niveau de risque moins élevé. « Une divergence existe également sur l'orientation géographique des deux fonds. Alors qu'Harmonie est principalement positionné sur des produits franco-français, Amplitude est investi dans le monde entier. « Les pondérations ne sont toutefois pas figées. Nous nous accordons une marge de manœuvre de 15% pour les deux catégories d'actifs. La part des actions peut donc osciller entre 15 et 45% dans Harmonie et entre 55 et 85% dans Amplitude. Le fonds dynamique est par exemple légèrement sous-investi en actions actuellement puisqu'elles ne représentent que 67% du total de l'actif. »Quelles sont les performances de vos deux fonds, et constatez-vous un intérêt croissant des investisseurs pour ce type de produits ?« Les fonds Harmonie et Amplitude ont été créés en mai 1997. Pour leur première année pleine, en 1998, ils ont enregistré respectivement des hausses de 8,90 et 8,96%, en raison notamment de la bonne tenue des marchés de taux. Leurs performances ont plus divergé en 1999, avec une hausse de 21,88% pour le fonds dynamique et de 11,01% pour le conservateur. « Depuis le début de l'année 2000, le parcours est moins flatteur avec une progression de 3,30% d'Harmonie et de 3,81% d'Amplitude. « Concernant l'intérêt du public, nous avons constaté une montée en puissance des souscriptions depuis un an, indiquant un engouement croissant des investisseurs. Notre fonds Harmonie compte aujourd'hui 25 millions d'euros d'en cours, et Amplitude 16 millions d'euros ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :