Le point sur...les warrants

 |  | 495 mots
Depuis la mi-juin, le cours de Vivendi a été chahuté par l'actualité du groupe : négociations avec l'américain Seagram, mauvais accueil réservé par les investisseurs à 'introduction en bourse du pôle environnement... Comment s'est traduite cette actualité chargée sur vos warrants Vivendi?Les investisseurs se sont très nettement reportés sur les call warrants afin de bénéficier de la baisse et de faire jouer l'effet de levier.Le cours de Vivendi baisse en effet depuis la mi juin, date de l'annonce de la fusion à trois entre Vivendi, Canal + et l'Américain Seagram. Le 14 juin dernier, la valeur Vivendi abandonnait plus de 10% à 103,5 euros. Le lendemain, le titre perdait à nouveau près de 5%.La réaction sur les warrants a été quasi-immédiate : les investisseurs ont acheté des call warrants qui se sont transformés en warrants "bid only", c'est-à-dire dont le prix était uniquement des prix de rachat.Finalement deux profils d'investisseurs se sont tournés vers les warrants : ceux qui détenaient déja des warrants Vivendi et se sont repositionnés pour profiter de l'effet levier et ceux qui détenaient des actions Vivendi, qui ont pati de la baisse et ont décidé de minimiser leur pertes en achetant des call. Sur les huit warrants Vivendi que vous proposez, certains ont-ils été plus populaires auprès des investissseurs ? En effet, deux warrants en particulier ont connu un volume d'activités soutenu. Il s'agit du call 90 qui vient à échéance le 5 juin 2001 et le call 98,19 dont l'échéance est le 8 novembre prochain. A cette période, ces deux warrants particuliers ont été extrêmement entourés et les volumes émis ont été considérables.Entre le 14 et le 30 juin par exemple, la progression du volume des warrants call 90 et call 98,19 est supérieure à 200%. Et l'activité continue. En effet sur les onze warrants les plus échangés au cours de la semaine dernière, le call 98,19 figure à la troisième place derrière Peugeot et la Société Générale. En fait aux côtés des warrants Vivendi, les warrants les plus négociés depuis la mi-juin sont les warrants adossés à la valeur France Telecom ainsi que les warrants Equant et les warrants adossés à l'indice Cac 40. La stratégie menée sur les warrants Equant est d'ailleurs similaire à celle mise en oeuvre sur les warrants Vivendi : acheter sur un sous-jacent déprécié pour jouer la remontée du cours.Quelles sont vos prévisions pour l'activité des warrants Vivendi au cours des prochaines semaines?Rien ne permet d'émettre tel ou tel pronostic. L'activité warrants reste de toute façon corrélée au titre su sous-jacent. Ce qui est certain, c'est que les investisseurs doivent surveiller leus warrants de très près, même pendant la période estivale. De toute façon nous n'observons plus de creux pendant l'été, Internet permettant de suivre les warrants au mieux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :