Drkoop.com a enfin trouvé des capitaux frais

 |  | 471 mots
Menacé de faillite, Drkoop.com, l'un des principaux sites internet américains grand-public dédiés à la santé et à la médecine, a annoncé simultanément mardi la levée de 20 millions de dollars de capitaux auprès d'investisseurs financiers et le recrutement d'une nouvelle équipe dirigeante.Les capitaux frais, qui devraient permettre d'assurer la survie de l'entreprise, du moins à court terme, ont été apportés pour l'essentiel par un groupe d'investisseurs réunissant le fonds de capital-risque Prime Ventures, JF Shea Ventures, Cramer-Rosenthal-McGlynn et RMC Capital. Les nouveaux dirigeants, issus de Prime Ventures, ont pour leur part investi 3,5 millions de dollars. L'accord de refinancement inclue des options de surallocations qui pourraient porter à 27,5 millions la levée de fonds totale. Fondée en 1998, Drkoop.com est présentée depuis plusieurs mois comme l'une des sociétés internet cotées les plus menacées par la cessation de paiements. Elle avait annoncé en juin avoir contracté un emprunt bancaire à court terme de 1,5 millions de dollars, tout en reconnaissant avoir besoin de "fonds supplémentaires importants". Le directeur financier et le directeur exécutif ont démissionné depuis et la société a licencié 35% de ses effectifs. Lundi, Drkoop.com avait annoncé avoir perdu 40,6 millions de dollars au deuxième trimestre de son exercice en cours, soit 1,18 dollars par action, pour un chiffre d'affaires de 2,5 millions de dollars. Les dépenses d'exploitation ont atteint 43,1 millions de dollars au cours du trimestre. Pour la même période de l'an dernier, la société avait perdu 17,7 millions de dollars pour un chiffre d'affaires d'un million. Les deux sources de revenus de l'entreprise sont la publicité et la vente de licences. Parallèlement à la publication de ces résultats, retardée de plusieurs semaines pour cause de recherche de capitaux frais, l'entreprise a annoncé qu'elle était l'objet d'une enquête de la Securities & Exchange Commission (SEC), l'autorité de surveillance des marchés financiers américains, à la suite du depôt, par plusieurs actionnaires, de plaintes contre Drkoop.com, accusée d'avoir diffusé des informations fausses ou trompeuses sur sa viabilité financière. Drkoop.com souligne que cette enquête "ne doit pas être interprétée comme une indication donnée par la SEC selon laquelle les lois boursières fédérales ont été violées". Les dirigeants de Drkoop.com ont en outre refusé ces dernières semaines deux offres de reprise, formulées par MilleniumHealth Communications et Undertherapy.com. Sur le Nasdaq, le cours de l'action Drkoop.com chutait de 11,6% mardi en milieu de matinée, à 1,19 dollars, peu après l'annonce du refinancement. Le titre avait rebondi ces derniers jours dans l'espoir d'une nouvelle offre de reprise, tout en restant très loin des niveaux atteints après l'introduction, en juin 1999. Il avait alors passé la barre des 30 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :