Maximiles a levé 60 millions de francs

 |  | 230 mots
Dans la bataille acharnée que se livrent les différents acteurs du marché français - et européen - de la fidélisation, Maximiles a marqué un point. La start-up, qui avait levé 15 millions de francs à l'occasion d'un premier tour de table en décembre, vient en effet de finaliser un second tour de 60 milllions. L'opération permet à la société d'accueillir de nouveaux investisseurs : la SPEF (groupe Banques Populaires) et la société d'investissement belge GIMV, ainsi que le business-angel Emmanuel Brizard (fondateur de NetValue), rejoignent donc Sofinnova, Innovacom et CIC Capital."Ces 60 millions de francs vont nous donner les moyens de consolider notre position de leader en France, d'accélérer le développement international et d'assurer les nombreux projets de e-marketing que nous souhaitons mettre en œuvre ", assure Marc Bidou, PDG de Maximiles, dans un communiqué. Maximiles devrait ainsi démarrer ses activités en Espagne dès le 14 septembre. La société, qui compte 30 sites de commerce électronique partenaires à ce jour, table sur un portefeuille de 130 sites en fin d'année. Depuis son ouverture, le 4 avril, Maximiles et ses partenaires ont distribué plus de 38 millions de "maximiles", dont une partie s'est transformée en 1 900 cadeaux envoyés aux membres inscrits. L'entreprise, concurrencée notamment par Webmiles et Beenz, prévoit une campagne de communication de 10 millions de francs sur le dernier trimestre de cette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :