Etna Finance poursuit sa stratégie de partenariat avec des acteurs du Web

 |  | 596 mots
Lecture 3 min.
" Notre modèle 'click & mortar' est un bon moyen pour acquérir de nouveaux clients ", souligne Éric Parent, PDG d'Etna Finance, spécialiste de l'intermédiation boursière. Avec un chiffre d'affaires de 9,74 millions de francs au second trimestre 2000, en hausse de 236,72 % par rapport au même trimestre de l'année précédente (2,89 millions), la société a néanmoins subi un ralentissement de son activité, causé par les troubles des marchés financiers. Ainsi, le chiffre d'affaires d'Etna Finance a chuté de 26,7 % entre le premier et le second trimestre 2000, passant de 13,3 à 9,74 millions de francs. Sur ce premier semestre (23 millions de CA), la croissance reste toutefois appréciable, affichant une progression de 315,03 % sur un an. L'activité de gestion de comptes concentre deux tiers du chiffre d'affaires, tandis qu'un tiers de celui-ci est généré par la transmission d'ordres. Au 30 juin, la société administrait 2 646 comptes pour la première activité (une progression de 303,35 % depuis le début de l'année) et 1 483 pour la seconde (en hausse de 303,35 %). Misant sur l'éclatement de la distribution des produits financiers, la société a imaginé un plan de développement original, en lançant simultanément plusieurs offres de courtage en ligne associées à un service Internet bien précis. Outre le site Etnafinance.com, développé pour satisfaire la clientèle originelle de la société, deux sites seront prochainement lancés, chacun répondant à une cible bien spécifique. À l'instar de Banque Directe, qui a noué un partenariat avec Yahoo !, Etna Finance s'est associé avec Free.fr, le portail d'accès à Internet de la société Iliad. Mis en ligne dans quelques jours au sein de la chaîne thématique Finance du portail de Free, ce nouveau service site, baptisé Finaction.com, s'adressera tout naturellement aux abonnés de Free. " Nous anticipons un taux de transformation compris entre 2 et 3 %, soit environ 20 000 à 30 000 comptes sur trois ans. " Suivant la même stratégie, un autre site, Visiobroker.com, sera développé avec Visiodent dans le cadre de son portail Visioweb, récemment mis en ligne. Visiobroker est une site édité par VisioFinance, société détenue à parité par les deux partenaires. Etna Finance assurera la réalisation et le lancement de ce site, ainsi que la hotline et le back-office. " Dans nos métiers et sur le secteur de l'Internet, pour capter des clients, nous avons le choix entre l'investissement marketing, dont les retombées ne sont pas toujours à la hauteur des espérances, et l'adossement à une société qui dispose de fichiers qualifiés et ciblés. Dans le cadre de notre alliance avec Visiodent, il est clair que l'objectif est de séduire un portefeuille de clients déjà déterminé, explique Éric Parent. En dupliquant un contenu financier à travers plusieurs offres, nous réalisons ainsi des économies d'échelle. " Avec Visiobroker.com, les deux partenaires visent un taux de transformation de l'ordre de 5 %, soit 2 000 comptes sur trois ans. Enfin, Etna Finance a étendu son activité, en association avec Viel & Cie, à l'accompagnement des entreprises sur les opérations pré-introductives et post-introductives. Cette extension aura pour objectif de développer une activité d'ingénierie financière dédiée aux petites et moyennes entreprises." Le début des opérations de cette nouvelle structure est prévu pour le dernier trimestre de l'année. Nous tablons sur un rythme annuel d'une quinzaine d'introductions ", souligne Éric Parent. Fort de cette diversification, le nouveau business plan d'Etna Finance sur les trois prochaines années s'appuie sur un objectif de 5 milliards de francs sous gestion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :