Epo.com, banque d'investissement sur Internet, arrive en France

 |  | 229 mots
Lecture 1 min.
Le marché de l'EPO (electronic public offering) en France accueille un nouvel acteur. Après l'implantation de net.IPO en octobre dernier, epo.com lancera dès demain son service d'investissement en ligne. Lancé en Suède en septembre 1998, puis au Royaume-Uni en novembre 1999, epo.com a déjà effectué 17 introductions en Suède et prépare actuellement la première souscription via Internet au Royaume-Uni.La société compte déjà plus de 35 000 investisseurs particuliers dans les deux pays où elle s'est implantée, nombre croissant à raison de 2 000 nouveaux inscrits par semaine. D'ici à la fin de l'année, epo.com espère disposer d'une base de données de 32 000 investisseurs particuliers en France, ainsi que 60 000 au Royaume-Uni et de plus de 35 000 en Suède.Selon Madelene Carlstal, directrice de epo.com, l'objectif en France est de "collecter une grande base de données d'investisseurs particuliers et de travailler en étroite collaboration avec les banques d'affaires pour identifier les sociétés pour lesquelles cette nouvelle voie d'introduction sur les marchés se justifie comme moyen de gérer leur émission initiale d'actions."En janvier 1999, epo.com est devenue une maison de courtage autorisée par la Swedish Financial Supervisory Authority (la COB suédoise), et a par la suite mené à bien plusieurs EPOs sur la Bourse de Stockholm, ainsi qu'une émission d'obligations pour la Swedish National Debt Authority.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :