AssureWorld prépare un second tour de table de 35 MF

 |  | 296 mots
Lecture 1 min.
" AssureWorld a vocation à devenir le 60 millions de consommateur de l'Internet. " Drôle d'image, dessinée par Pierre Glaser, le directeur général et fondateur d'AssureWorld, un site qui se propose d'assister les Internautes dans leur recherche d'assurance, en fédérant les différentes offres développées par les compagnies spécialisées en la matière. Créé en janvier 1999, AssureWorld, dont le lancement du service est prévu pour le mois de mai prochain, proposera dans un premier temps des assurances automobile et habitation, avant d'étendre sa gamme aux produits de la santé, de la prévoyance, de l'épargne et de la retraite. Actuellement, AssureWorld s'est associé à quatre assureurs partenaires et " deux autres devraient bientôt nous rejoindre ", souligne Pierre Glaser, en attendant de rassembler environ quatorze compagnies d'assurances d'ici la fin de l'année. " Une fois connecté sur le site, l'Internaute remplit un questionnaire, grâce auquel il soumet sa demande d'assurances, complétée de certains critères. Une fois validé, le questionnaire est transmis par AssurWorld aux compagnies d'assurance dont les offres correspondent aux besoins exprimés ", indique le cofondateur d'AssureWorld. Soutenu par la société de capital-risque Défi Start-up, qui détient 10 % de son capital, AssureWorld prépare actuellement un second tour de table de 35 MF. " Ces fonds contribueront à l'implantation d'AssureWorld en Europe, où nous comptons ouvrir des services similaires en Belgique, en Europe du sud et en Allemagne. " AssureWorld assurera sa croissance en se rémunérant sur un tarif forfaitaire (le montant n'a pas été communiqué), facturé à la compagnie d'assurances à chaque fois qu'un devis est effectué. Pour 2000, AssureWorld prévoit un chiffre d'affaires de 5 MF sur la France, puis d'environ 57 MF en 2001 sur l'ensemble de l'Europe. Pour fin 2002, ce chiffre d'affaires est évalué à 214 MF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :