Alcatel crée un fonds de capital risque de 150 millions de dollars aux Etats-Unis

 |  | 273 mots
Lecture 1 min.
L'équipementier français Alcatel crée un fonds de capital risque, Alcatel Ventures, doté de 150 millions de dollars, pour investir dans les jeunes sociétés de l'internet et des technologies de pointe. La société basée à Los Angeles aura vocation à prendre des participations dans des "start-up" (jeunes sociétés) ou à en créer, surtout sur la Côte Ouest de Etats-Unis, mais aussi en Europe, en Israël et en Corée du Sud. Le fonds sera piloté par Steve Kim, le fondateur de Xylan, une société acquise par Alcatel sur la Côte Ouest en 1999. Patrick Liot remplace Steve Kim en tant que président des activités Internetworking (qui regroupe Xylan et d'autres petites sociétés acquises par Alcatel, Assured Access, Internet Devices, Packet Engines). Alcatel Ventures sera une société en commandite, dont Alcatel, en tant que commanditaire principal et majoritaire, sera le premier investisseur. La stratégie d'investissement du fonds sera de développer des entreprises existantes et de créer des start-up, dans les domaines des télécommmunications, du logiciel, des services technologiques et d'internet. Des synergies pourront être étudiées entre Alcatel et les entreprises qui entreront dans le fonds, indique le groupe. Alcatel prend exemple sur ses grands concurrents nord-américains, coutumiers de ce type d'investissements dans des start-up: Cisco, Nortel entre autres ont étoffé leur portefeuille de produits innovants par ce moyen. Steve Kim, directeur général et "managing partner" du fonds, est secondé par Victor Lee, précédemment en fonction chez BT Ventures, la division Capital-risque de la Bankers Trust, qui devient co-fondateur et partenaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :