Bourse Direct acquiert 100% d'ID Multimédia

 |  | 374 mots
Lecture 2 min.
La politique de développement du courtier en ligne Bourse Direct, qui s'est concrétisée par de nombreuses alliances, notamment avec Fingo, le spécialiste de la diffusion et de la gestion d'informations financières et boursières, et Europeoffering.com, site d'introductions boursières sur Internet, vient de prendre un nouveau virage avec l'acquisition de 100 % du capital d'ID Multimédia, une Web agency spécialisée dans la conception, la création et la réalisation de sites Internet. Fondée en 1993 par David Koskas, alors étudiant à Sciences Po, ID Multimédia a enregistré ses premiers résultats en 1998, une année au cours de laquelle la société a affiché un CA de 600 KF sur les 6 premiers mois, grâce à son activité de conseil et de stratégie en déploiement de solutions Internet. En 1999, ID Multimédia monte une équipe de développement de 7 personnes et se tourne vers la réalisation de sites Internet. Elle réalise sur cette année un CA de 1,5 MF et prévoit 3,5 MF en 2000. " Aujourd'hui, notre CA est généré à 70 % par le développement de sites Web, le reste étant réalisé sur la vente de CD-Roms et de bornes interactives, indique David Koskas, PDG d'ID Multimédia. 60 % des réalisations Internet concernent des sites à caractère financier et 40 % des sites de médecine. " Son portefeuille de clients compte ainsi des références comme SV International ou Ampli pour la finance et des sociétés comme Astra, Astratech, Braun ou le groupe Liaisons dans l'univers de la santé. Le rachat d'ID Multimédia par Bourse Direct n'est pas une surprise. Comme précédemment annoncé, le broker en ligne avait dans ces cartons plusieurs projets de croissance externe. Il s'est donc tourné vers son partenaire historique, ID Multimédia ayant conçu le site de Bourse Direct et de Bourse Discount. Encore peu prolixe sur les intentions des deux sociétés concernant leur développement sur Internet, David Koskas confesse qu'ID Mutlimédia pourrait lancer un projet de courtage en ligne aux États-Unis, une stratégie qui serait profitable à Bourse Direct.Sur 2000, Bourse Direct prévoit un CA de 170 MF et table sur un résultat net de 3,4 MF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :