Vodafone s'apprête à vendre Infostrada

 |  | 230 mots
Lecture 1 min.
L'opérateur télécom britannique Vodafone prépare la vente de sa filiale Infostrada, opérateur italien de téléphonie fixe et mobile, pour un montant de 7,2 milliards de livres soit 12 milliards d'euros, rapporte le Financial Times (FT) dans son édition de vendredi.Courant août, le président de Vodafone, Chris Gent, avait annoncé qu'il n'excluait pas de vendre Infostrada acquis en même temps que Mannesmann en début d'année. Jusqu'à présent, le groupe d'électricité italien Enel et France Telecom, à travers leur filiale Wind (téléphonie fixe et mobile) détenue respectivement à 56% et 44%, étaient les candidats favoris.Mais Enel se porterait finalement directement acquéreur d'Infostrada au lieu de réaliser une offre conjointe avec l'opérateur français. Le quotidien britannique souligne en effet qu'Enel serait soumis aux pressions des hommes politiques qui souhaitent voir aboutir une solution italienne. Ils craignent que le leader, Telecom Italia, finisse par tomber aux mains d'étrangers.L'opérateur français s'est quant à lui désengagé de l'offre, considérant le prix trop élevé. Le nouveau groupe deviendrait le second opérateur de téléphonie fixe du pays, derrière Telecom Italia, avec une part de marché de 10%.Filiale à 100% de Mannesmann, Infostrada compte aujourd'hui plus de 5,8 millions de clients dont 3,1 millions d'abonnés à son réseau téléphonique (2,4 millions de particuliers et 700.000 entreprises).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :