AT&T pourrait se scinder en quatre entités distinctes

AT&T, premier opérateur télécoms longue distance américain, étudie un projet qui pourrait aboutir à son éclatement en quatres unités distinctes, selon le Wall Street Journal de ce matin. Baptisé "Project Grand Slam" (Projet grande claque, en français), ce projet donnerait naissance à des entités séparées chargées respectivement de la téléphonie grand public, des service aux entreprises, des mobiles et de l'accès à Internet à haut débit, selon des sources proches des discussions citées par le quotidien. Après des scissions ou l'émission de "tracking-stocks" (actions reflets), ces quatre entitées seraient cotées séparément en bourse. La division Services aux entreprises, qui conserverait le nom d'AT&T, concluerait avec les trois autres des accords de licence. Cette branche, propriétaire du plus important réseau de transport de données des Etats-Unis, est la vache à lait du groupe : elle a généré 46% de ses profits l'an dernier, pour 39% de son chiffre d'affaires. Le conseil d'administration d'AT&T, qui se réunit aujourd'hui, doit étudier ce projet, écrit le Wall Street Journal. S'il donne son aval, l'annonce de la réorganisation pourrait avoir lieu dès mercredi, à l'occasion de la publication des résultats trimestriels du groupe. En cas de rejet du projet "Grand Slam", le conseil d'administration pourrait aboutir à la seule introduction en bourse ou émission d'une action reflet pour l'activité de longue distance grand public, qui a été affectée ces dernières années par la guerre des prix engagée aux Etats-Unis. En bourse, AT&T a souffert de la stagnation de ses résultats et des difficultés du démarrage de ses activités de haut débit. En baisse de près de 50% depuis le début de l'année, le cours de son action est revenu au niveau de la fin 1997. Les perspectives d'une réorganisation importante ont favorisé une reprise au cours des dernières séances : l'action a repris quelque 17% en trois séances pour clôturer vendredi à 27 dollars. La capitalisation du groupe dépasse tout juste 100 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.