France Télécom va construire un réseau haut débit aux USA

 |   |  321  mots
France Télécom va investir environ 200 millions de dollars dans la construction d'un réseau de transmission à haut débit de 24 000 kms reliant 28 villes nord-américaines, présenté comme un "élément clé" de sa stratégie visant à développer son infrastructure à l'échelle mondiale. Ce réseau, qui devrait être opérationnel fin 2001, sera interconnecté via les réseaux de câbles sous-marins au réseau haut-débit européen du groupe reliant 250 villes de 16 pays, ainsi qu'à l'Amérique du sud et à l'Asie. La société Level 3 devrait fournir les fibres noires du réseau (la signature du contrat est imminente, précise France Télécom). Parmi les autres fournisseurs d'équipements retenus figurent Alcatel et Nortel Networks.Le débit de ce réseau pourra s'élever jusqu'à 1,8 térabit/seconde, permettant le transport de tout type de trafic: Internet, données, voix et multimédia. Entièrement financé par France Télécom, il "répondra aux besoins de l'ensemble du groupe, en lui apportant notamment la capacité nécessaire pour le trafic IP (protocole de transmission d'Internet) entre les Etats-Unis et l'Europe, trafic qui ne cesse de croître", précise le groupe. Il servira ainsi à Global One, filiale de France Télécom, pour renforcer ses offres de services de télécommunications aux entreprises multinationales. Le futur réseau a été "spécifiquement conçu" pour le trafic de données, qui constitue actuellement la majorité du trafic échangé entre l'Europe et l'Amérique du Nord. Selon France Télécom, le trafic de données Internet devrait plus que doubler outre-Atlantique au cours des cinq prochaines années.Global One, créé à l'origine par France Télécom, Deutsche Telekom et l'américain Sprint, est contrôlé à 100% par le groupe français depuis janvier dernier : France Télécom a déboursé 3,882 milliards de dollars pour racheter leurs parts à ses ex-alliés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :