Le mCommerce : Une avance européenne menacée

 |  | 235 mots
Lecture 1 min.
Pour plus de la moitié des patrons européens (57%) interrogés par Andersen Consulting, l'Europe dispose d'un avantage compétitif dans le commerce électronique mobile qui pourrait représenter, selon les estimations de la société d'étude britannique Durlacher, quelques 23 milliards de dollars en 2003. Mais, cette avance européenne est menacée. Au Japon, l'utilisation de la téléphonie mobile est plus généralisée qu'en Europe rappelle ainsi Andersen Consulting, tandis que les dirigeants d'entreprises américains sont très conscients des enjeux du mCommerce et s'y préparent sans doute mieux que leurs concurrents européens. Certes, 15% des dirigeants européens interrogés déclarent d'ores et déjà utiliser le mCommerce contre 6% seulement de dirigeants américains. Et, si la proportion de ceux qui affirment s'y préparer est comparable de chaque côté de l'Atlantique (28% en Europe, 27% aux Etats-Unis), plus des trois quarts des patrons américains prévoient en revanche d'intégrer le mCommerce dans leur stratégie contre seulement 58% de leurs homologues européens... Et Andersen Consulting de souligner "qu'au cours des dernières décennies plus d'un pionnier notamment européen s'est fait devancer par des acteurs mettant en oeuvre une stratégie marketing, un esprit d'entreprise et une orientation commerciale plus efficaces. Sans un esprit d'entreprise revalorisé, l'europe pourrait une fois encore se faire ravir son leadership techn,ologique par des concurrents plus dynamiques".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :