Telefonica complète son portefeuille en Amérique latine

 |  | 277 mots
Lecture 1 min.
Telefonica a conclu un accord d'intentions avec le groupe américain Motorola pour l'achat de la totalité des participations de celui-ci dans plusieurs opérateurs de téléphonie mobile au Mexique. Cette opération dont le montant n'a pas été communiqué sera menée par la filiale de téléphonie mobile de Telefonica, Telefonica Moviles, qui doit être introduite en bourse le mois prochain. Selon le quotidien espagnol El Mundo, l'accord, qui permettra à Telefonica de gagner un million de clients au Mexique, porte sur 500 milliards de pesetas (3 milliards d'euros). Il concernerait les opérateurs mobiles mexicains Cedetel, Baja Celular, Movitel, Norcel et Portatel. Telefonica acquérerait ainsi la troisième place sur le marché mobile mexicain, sur lequel il était jusqu'à présent absent.Telefonica Moviles, dont la première cotation sur le marché espagnol et au New York Stock Exchange est prévue le 22 novembre, est évaluée à 60 milliards d'euros par les analystes. Sa maison-mère n'a pas encore fixé la part du capital qui sera cédée au public, mais elle pourrait se situer entre 10 et 15%. La téléphonie mobile et les filiales latino-américaines de Telefonica sont les deux branches les plus dynamiques du groupe au premier semestre, réalisant plus de la moitié du chiffre d'affaires de l'ensemble et générant plus de 60% de son résultat net d'exploitation. De janvier à juin, la filiale regroupant les activités internationales de Telefonica, Telefonica Internacional (TISA), surtout implantée en Amérique latine, a réalisé un chiffre d'affaires de 6,09 milliards d'euros, en hausse de 37,1% par rapport au 1er semestre 1999. En milieu de matinée mercredi à Madrid, Telefonica abandonnait 0,55% à 23,67 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :