I-Media et Ericsson lancent un service de téléphonie sur Internet en France

Téléphoner sur Internet à moindre coût tout en continuant à surfer sur le Web : c'est la promesse de Digicall.fr, le service présenté jeudi matin par Universal Telecom, nouvelle filiale du groupe I-Media, et qui se veut le " premier opérateur de téléphonie sur Internet en France ". Pour populariser ce mode de communication encore confidentiel, Digicall.fr mise sur deux atouts : un partenariat technologique avec Ericsson et la distribution, depuis son site Internet, de 100 000 cartes prépayées. Ces cartes offriront à leurs propriétaires la possibilité de téléphoner une heure sur un réseau classique - via un numéro vert - ou trois heures sur Internet, en se connectant sur le site de Digicall. Selon Jean-David Benichou, le PDG d'I-Media, " la téléphonie sur Internet sera une téléphonie de complément, pas de substitution ". Pour lancer le service, I-Media compte surtout sur les cartes sponsorisées par des annonceurs. Digicall.fr ne devrait d'ailleurs pas commercialiser ses cartes auprès du grand public avant trois mois. Mais ces annonces ne répondent pas à la principale question que peut se poser le consommateur : combien coûteront les télécommunications par Internet. Seule certitude : pour utiliser Digicall, l'internaute devra au moins acquitter le coût de la connexion au Web auprès de son fournisseur d'accès. A moins de disposer d'un forfait illimité de connexion, offert uniquement sur les réseaux câblés ou ADSL. L'inconnue du prix n'empêche pas l'entreprise d'afficher des objectifs ambitieux : Digicall.fr compte en effet distribuer deux millions de cartes avant janvier 2001 et conquérir 100 000 utilisateurs. Et l'entreprise vise aussi sur le développement de services "business to business", comme l'insertion de "boutons d'appel" sur les sites marchands, permettant aux internautes d'entrer en communication directe avec un call-center tout en surfant. Les entreprises sont de très loin les principaux utilisateurs de téléphonie sur IP. "La technologie est déjà utilisée par la plupart des opérateurs de téléphonie classique dans une optique de réduction des coûts", explique Torbjörn Folkebrant, le PDG d'Ericsson France. Le cabinet américain IDC évalue le marché mondial de la voix sur IP à 135 milliards de minutes en 2004, contre 2,7 milliards l'an dernier. I-Media, fondée en 1992, est spécialisée dans l'acheminement de fax et d'e-mail pour le compte de sociétés. L'entreprise figure parmi les 25 plus gros acheteurs de minutes de communications en France=, avec plus de 300 millions de minutes achetées l'an dernier. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions de francs en 1999 et table sur 70 millions cette année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.