Les députés français approuvent la ratification du traité de Nice

 |   |  269  mots
Le traditionnel clivage droite-gauche n'a pas résisté au vote sur la ratification du traité de Nice à l'Assemblée nationale. Les députés français ont approuvé la ratification de ce texte qui définit les modalités de réforme des institutions européennes en vue de l'élargissement de l'Union européenne. Ce projet de loi a été adopté avec le soutien des deux plus grandes formations de l'Assemblée nationale, le parti socialiste et le RPR. Le groupe Démocratie Libérale et les radicaux de gauche avait également appelé à voter pour ce projet. En revanche, le Mouvement des Citoyens (MDC) et les Verts se sont prononcés contre. Le groupe communiste avait appelé à s'abstenir, tout comme l'UDF, "pour la première fois depuis le début de la construction européenne", ainsi que l'a souligné l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing. Finalement, la ratification a été approuvée par 407 voix contre 27, et 113 abstentions. Le texte va désormais être transmis au Sénat, qui devrait l'adopter avant l'été. Après quoi la France devrait être l'un des premiers pays européens à ratifier le traité de Nice.Voilà qui devrait mettre du baume au coeur des dirigeants européens après le non des Irlandais à la ratification de ce traité. Malgré ce vote sanction, les Quinze ont indiqué hier qu'ils refusaient toute renégociation du traité. Dans ce contexte, l'organisation d'un second référendum semble la solution la plus probable, après l'ajout au traité de Nice de "déclarations" par les Quinze permettant de dissiper certaines craintes des Irlandais. avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :