Baisse sensible des ventes de logements aux Etats-Unis

 |  | 199 mots
Lecture 1 min.
Ce chiffre marque la plus forte chute sur un mois des ventes de logements neufs depuis mars 1997. Mais des considérations techniques viennent relativiser cette contre-performance: pour la première fois, les ventes logements neufs du mois d'avril ont été calculées selon une nouvelle définition du logement neuf établie par le gouvernement, qui exclut les logements qui n'ont pas encore obtenu de permis de construire. C'est une des raisons invoquées pour une telle chute de niveau des ventes.Les analystes qui tablaient, dans leur consensus, sur un recul de 3,9%, avec un rythme annualisé de 980.000 unités par rapport à une base non révisée le mois précédent, n'avaient pas eu accès à la nouvelle méthode de calcul.Par rapport au même mois l'an dernier, les ventes en avril ont progressé de 6%. Pour mars, le département du Commerce a révisé en baisse les ventes de logements neufs avec une progression de 2,3% à 988.000 unités après une première estimation d'une hausse de 4,2%.Au rythme des ventes d'avril, le stock actuel de logements neufs serait écoulé en 3,9 mois contre 3,5 mois en mars, a précisé le département du Commerce.avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :