Profit-warning de Dell pour le premier trimestre 2001/2002

 |  | 431 mots
Le fabricant d'ordinateurs américain Dell ne fait pas exception à la règle. Niuméro deux mondial du secteur, il subit lui aussi le contre-coup des faibles ventes de PC. Consequence, Dell revoit à la baisse son objectif de croissance et de bénéfice au premier trimestre 2001/02 et annonce le licenciement de 1.700 personnes.Le groupe ne table plus que sur un bénéfice par action "d'environ" 17 cents au premier trimestre (février-avril), soit deux cents de moins que le consensus de Wall Street, a indiqué le fondateur et PDG du groupe, Michael Dell, sur la chaîne CNBC.Le chiffre d'affaires devrait s'élever parallèlement à environ 8 milliards de dollars, soit un recul de 8% par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2000/2001, a-t-il ajouté, dressant ainsi un tableau peu réjouissant pour un groupe habitué à de forts taux de croissance. "Beaucoup attendent un déclin beaucoup plus fort pour l'ensemble du secteur", s'est contenté de relever Michael Dell, qui s'est refusé à toute projection pour l'ensemble de l'exercice en cours, estimant que le groupe manquait pour cela de "visibilité". Il a seulement précisé que Dell n'envisageait pas de procéder à d'autres suppressions d'emplois après celles annoncées jeudi ; 1.700 postes vont être supprimés, soit 4% des effectifs pour réduire les coûts. Au quatrième trimestre, clos le 2 février, le bénéfice net à stagné à 434 millions par rapport à la même période de l'exercice précédent, pour un chiffre d'affaires en hausse de 28% à 8,674 milliards de dollars. Les marges sont retombées à 18%, contre 20% un an plus tôt. "La demande a été nettement inférieure à que ce que toute le monde attendait quand nous sommes entrés dans le quatrième trimestre", a commenté Michael Dell dans un communiqué. "Notre modèle économique nous a aidé toutefois à croître quatre fois plus vite que l'ensemble du secteur", a-t-il ajouté.Le bénéfice net a augmenté néanmoins de 16% à 508 millions de dollars hors éléments exceptionnels (une charge de 105 millions de dollars liée à des réductions d'emplois et des mesures de consolidation). Il en résulte un bénéfice net par action, hors exceptionnels, de 0,18 dollar, légèrement inférieur aux prévisions des analystes (0,19 dollar) après l'avertissement lancé par le groupe sur ses résultats le 22 janvier.Pour l'ensemble de l'exercice 2000/01, le bénéfice net a progressé de 24% à 2,3 milliards de dollars, soit 84 cents par action pour un chiffre d'affaires de 31,888 milliards (+26%).Après une hausse de 9% jeudi sur le Nasdaq, l'action Dell chutait de 5,75% vendredi en fin de matinée, à 23,56 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :