L'euro chute sous les 91 cents

 |  | 319 mots
La monnaie européenne renoue avec ses démons du milieu de la semaine dernière. Un peu avant midi mardi, l'euro a effacé à la baisse la barre des 91 cents. En début d'après-midi, la baisse se poursuivait et un euro s'échangeait 0,9065 dollar. Pourtant hier, l'euro, dopé par la crise politique turque, avait redressé la tête pour terminer la journée au-dessus des 92 cents. Mais les interventions massives de la banque centrale de Turquie n'ont finalement pas soutenu durablement la monnaie européenne. Celle-ci fait plutôt les frais ce matin d'importantes vagues d'achats de yens lors du traditionnel rapatriement des capitaux des investisseurs japonais à l'approche de la clôture de l'année fiscale au Japon fin mars.Surtout, les marchés restent relativement attentistes avant la publication demain de deux statistiques importantes. L'une concerne l'Europe et en particulier l'Allemagne, puisqu'il s'agit de l'indice Ifo du climat des affaires. En chute depuis sept mois, cet indicateur est très attendu pour anticiper la vigueur de la première économie de la zone euro. La deuxième statistique viendra des Etats-Unis et renseignera les économistes sur le niveau de la hausse des prix à la consommation en janvier. Ce chiffre sera particulièrement surveillé après l'annonce vendredi de la progression surprise des prix à la production (+1,1%). La comparaison de ces deux statistiques et les enseignements que l'on pourra en tirer sur l'état de santé respectif des Etats-Unis et de la zone euro devraient orienter les marchés dans leurs arbitrages entre euro et dollar.Aujourd'hui en revanche, les opérateurs sont restés assez indifférents à la publication par l'Insee des statistiques de la production industrielle française. Meilleurs que prévu, ces chiffres font état d'une progression de 0,1% en décembre par rapport au mois de novembre. La production manufacturière (production industrielle hors énergie et industries agro-alimentaires) a crû de 0,3% sur le mois.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :