La baisse du chômage se fait moins rapide

 |   |  331  mots
Le nombre de chômeurs en France a diminué de 4.000 personnes en avril, soit un recul de 0,2% à 2.075.400 chômeurs. Le taux de chômage au sens du BIT (Bureau International du Travail) s'est maintenu à 8,7% de la population active, selon les données corrigées des variations saisonnières publiées ce matin par le ministère de l'Emploi.Ce résultat traduit une moindre diminution du chômage qu'au cours des mois précédents, note le communiqué du ministère qui souligne une augmentation de 0,3% de l'effectif masculin inscrit à l'ANPE, lequel n'a surtout régressé en avril que pour les hommes de 50 ans et plus. Sous l'effet du ralentissement économique mondial, la dynamique qui a permis de faire reculer le chômage en France depuis 1997 semble s'essouffler. Certains signes ne trompent pas à cet égard. C'est le cas des offres d'emplois parues dans la presse qui sont généralement considérées comme un bon indicateur avancé de l'évolution du marché de l'emploi. Selon l'indice Manpower, ces offres affichent une baisse cumulée de 8% depuis le début de l'année. Bertrand Denis, président de cette société d'intérim, considère "que la situation de l'emploi est en train de s'inverser avec une diminution nette des intentions d'embauches des entreprises françaises". Un constat que rejoint Patrick Artus, directeur des études économiques chez CDC-Ixis, pour qui "le chômage ne devrait plus baisser à partir de l'été". Conscient de cette situation, et à quelques mois des échéances électorales, le ministère rappelle la préparation de nouveaux développements de la politique pour l'emploi avec notamment un programme de lutte contre les exclusions pour aider le retour à l'emploi des plus défavorisés et une relance de la dynamique de créations d'emplois par la réduction du temps de travail. Le ministère souligne également que sur les douze derniers mois, le nombre de demandeurs d'emplois a reculé de 332.900 personnes, soit une baisse de 13,8%, latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :