Recul de l'activité industrielle en Europe

 |   |  284  mots
La décélération de l'activité industrielle dans la zone euro trouve une nouvelle confirmation. Selon les chiffres publiés par Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne, la production industrielle a reculé en mars de 0,2%. Sur un an, la progression de cet indicateur n'est plus que de 3% contre 4,2% en février et 5,5% en janvier.En mars, le secteur des biens intermédiaires a enregistré une baisse de 0,4% dans la zone euro alors que les biens de consommation non durables n'ont que légèrement baissé de 0,1%. Les biens d'investissement et les biens de consommation durables ont augmenté de 0,5%. Ce recul de la production industrielle a mis l'euro sous pression. La monnaie européenne, qui avait commencé a glisser avant la publication de ces chiffres, vaut à la mi-journée 0,8775 dollar contre 0,8823 dollar en début de matinée. La faiblesse de l'euro devrait se poursuivre au moins jusqu'à mardi prochain, date à laquelle sera publié l'indice Ifo sur le climat des affaires en Allemagne. Outre Rhin justement, les statistiques des commandes à l'industries ont été corrigées. Leur recul en mars n'est plus de 4,4% comme précédemment annoncé mais de 3%. Malgré cette correction, la baisse reste prononcée, nettement supérieure en tout cas à ce qu'avaient prévu les analystes avant la publication des premières statistiques provisoires. Ils tablaient alors sur une baisse de 0,3% sur un mois en moyenne. Ces chiffres, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), confirment que la première économie de la zone euro est menacée d'une récession dans le secteur manufacturier dans le courant de l'année et qu'elle subit de plein fouet les effets du fléchissement économique aux Etats-Unis.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :