La Fed baisse ses taux de 50 points de base

 |   |  303  mots
La Réserve fédérale américaine (Fed) a baissé d'un demi-point son taux interbancaire, principal taux directeur, pour le porter à 5%, son plus bas niveau depuis la mi-1999. Le comité monétaire de la Fed a également réduit d'un demi-point son taux d'escompte à 4,50%. C'est la troisième fois cette année que la Réserve Fédérale décide d'assouplir sa politique monétaire, après une baisse surprise le 3 janvier et une nouvelle baisse le 31 janvier pendant une réunion régulière. En moins de trois mois, la Fed a réduit de 150 points de base son principal taux d'intérêt. Dans le communiqué justifiant son action, le Réserve fédérale estime qu'"il y a un risque important que la demande et la production restent faibles un certain temps". Les membres de la Fed ajoutent que "les tensions sur les bénéfices réduisent les dépenses d'investissement et l'effet richesse bride la consommation". Dans ces circonstances, la Fed, qui met en garde contre les risques de contagion à l'économie mondiale, se dit prête à agir à tout moment et indique qu'elle va surveiller "étroitement les évolutions de la situation économique". Cette petite phrase va sans doute entretenir la nervosité des marchés financiers puisqu'elle laisse la porte ouverte à une nouvelle baisse des taux, peut-être même avant le 15 mai prochain, date de la prochaine réunion régulière du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale. Près de trois quart d'heure après l'annonce de la décision de la Fed, le Dow Jones perdait 0,41% et le Nasdaq reculait de 1,51%. Des baisses qui peuvent s'expliquer par la deception de certains opérateurs qui avaient parié sur baisse des taux de plus grande ampleur.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :