L'économie américaine toujours sous pression

 |   |  279  mots
Après être restées stables en février, les ventes au détail américaines ont décliné de 0,2% en mars à 274,1 milliards de dollars, indique le département américain du Commerce. Hors automobile, les ventes au détail ont reculé de 0,1%, après une régression de 0,2% en février. Ces chiffres sont moins bons que ne l'anticipaient les économistes. Les analystes réunis au sein du consensus Reuters tablaient sur une stabilité des ventes.Les chiffres de l'emploi américain sont également décevants avec une hausse des demandes d'allocations chômage en avril. Les nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont augmenté de 9.000 dossiers à 392.000 demandes pour la semaine close le 7 avril, a annoncé jeudi le département du Travail. Les analystes tablaient sur une baisse de 3.000 dossiers à 380.000 demandes sur une base non révisée la semaine précédente.La publication de ces deux chiffres, qui confirme l'état de faiblesse de l'économie américaine, devrait alimenter les spéculations sur une nouvelle baisse des taux aux Etats-Unis, et ce peut-être avant même la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine le 15 mai prochain. La Fed, si elle devait prendre une telle décision après avoir déjà desserré à trois reprise cette année sa politique monétaire, ne serait pas freinée dans ses intentions par l'inflation. En mars, l'indice des prix à la production aux Etats-Unis (PPI) a baissé de 0,1% par rapport à février tandis que l'indice de base (hors alimentation et énergie), a augmenté de 0,1%, selon les chiffres communiqué aujourd'hui par le département du Travail.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :