Européens et Américains mettent fin à la guerre de la banane

 |   |  250  mots
L'Union européenne a conclu un accord de principe avec les Etats-Unis pour mettre un terme à un long contentieux sur le commerce de la banane, a indiqué le commissaire au Commerce européen Pascal Lamy. L'accord doit maintenant être entériné par les gouvernements européens et par le Parlement européen. Pascal Lamy a précisé que lui-même et le commissaire à l'Agriculture Franz Fischler recommanderaient "très chaudement" que l'Union européenne adopte ce compromis. Immédiatement après l'annonce de cet accord, les Etats-Unis ont fait savoir qu'ils suspendraient dès le 1er juillet prochain les sanctions d'un montant de 191 millions de dollars qu'ils appliquent depuis 1999 sur divers produits européens. Le 13 mars dernier, à l'issue de deux jours d'entretiens avec des responsables de la politique commerciale américaine, Pascal Lamy avait ouvert la porte au réglement de ce conflit en indiquant que l'Union européenne se "donnait un peu de temps" pour étudier d'éventuelles modifications de son système d'importation de bananes. En conséquence de quoi, les autorités de Bruxelles avaient suspendu pour trois mois l'entrée en vigueur d'un nouveau régime européen de commercialisation de la banane. Le délégué au Commerce américain Robert Zoellick avait dit à cette occasion que les Etats-Unis pourraient remettre sur le tapis des représailles contre l'Union européenne si cette dernière appliquait son nouveau système, qui à son avis, continue d'enfreindre les règles de l'Organisation mondiale du Commerce. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :