Léger ralentissement de l'inflation en Allemagne

 |   |  274  mots
Le calme semble revenir sur le front de l'inflation en Allemagne. Après avoir progressé de 0,6% en janvier, les prix de détails ont augmenté de 0,1% en mars. Sur douze mois, cela se traduit par un taux annuel d'inflation ramené à 2,5% en mars, contre 2,6% le mois précédent, indique l'Office fédéral de statistique. Bien que provisoires, ces données, qui reposent sur les statistiques de six Etats régionaux, permettent d'avoir une tendance assez fidèle. La hausse des prix à la consommation a été essentiellement provoquée par une hausse des prix des aliments, des vêtements et des chaussures, "ces facteurs reflétant particulièrement la hausse des prix de la viande et du cuir en raison de la crise de la vache folle", relève Hans-Juergen Meltzer de la Deutsche Bank Research, cité par Reuters. En revanche, les prix de l'énergie, des télécommunications, des voyages touristiques et des services dans l'hôtellerie et la restauration ont affiché une baisse.Le léger infléchissement du rythme annuel de l'inflation par rapport au mois de février en Allemagne apporte de l'eau au moulin des partisans d'une baisse rapide des taux d'intérêts dans la zone euro pour soutenir la croissance, dont les signes de ralentissement sont de plus en plus manifestes. La question est de savoir à quelle date la Banque centrale européenne décidera de desserrer sa politique monétaire. Pour la majorité des économistes réunis au sein du consensus Reuters, ce ne sera pas lors de la prochaine réunion de la BCE, le 29 mars, mais plutôt au mois d'avril. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :