eBay ouvre des boutiques en ligne traditionnelles

eBay, au vu de son succès dans les enchères en ligne, va maintenant ouvrir des boutiques conçues sur un modèle plus traditionnel. Les vendeurs habituels du site pourront ainsi utiliser une plate-forme d'e-commerce dédiée à travers laquelle ils proposeront leurs produits soit à prix fixe, soit toujours sous forme d'enchères. eBay offre ainsi à ses vendeurs une visibilité auprès des 30 millions d'utilisateurs enregistrés dans sa base."Les vendeurs vont ainsi se familiariser avec la vente en magasin" virtuel, a précisé la PDG du site Meg Whitman dans un communiqué, précisant que ces nouvelles boutiques s'adressaient aussi bien à des particuliers, à des fabricants ou à des supermarchés désireux d'écouler leurs stocks. Un premier groupe de vendeurs inaugurera dès lundi prochain cette galerie marchande virtuelle accessible à partir d'eBay dans le cadre d'un programme pilote. Pour valider le modèle, eBay a recruté pour cette expérience des propriétaires de boutique ou des petites PME, comme un spécialistes d'instruments de musique, un importateur de perles, un vendeur de matériel informatique et électronique et un indépendant spécialisé dans les articles de collection. A la fin de l'été, le site espère proposer une offre digne d'un centre commercial traditionnel. Deux grands comptes, IBM et le Hard Rock Café, font également partie du premier test. "De nombreux industriels tels qu'IBM commencent à réaliser qu'une boutique qui compte 30 millions d'utilisateurs inscrits est trop importante pour être ignorée", a commenté Kevin Pursglove, porte-parole d'eBay. eBay mettra ainsi à la disposition des vendeurs ses propres solutions d'e-commerce, comme des assistants à la vente ou des logiciels d'enchères. En échange, chaque participant devra s'acquitter d'un abonnement de 9,95 dollars par mois et d'un pourcentage de rétrocession sur le prix des produits vendus compris entre 1,25 et 5% avec un minimum de 0,05 dollar.Lors de la dernière publication de résultats en janvier, eBay avait admis, que, si au départ il avait surtout l'image d'un site destiné aux collectionneurs, une grande partie des ventes se faisait désormais par l'intermédiaire de produits de grande consommation.Sur le Nasdaq, eBay reculait à la mi-journée de 2,07% à 61,49 dollars. Depuis le début de l'année, le titre a gagné 86,15%. latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.