NRJ Group en chute libre

 |  | 433 mots
NRJ Group fait les frais du ralentissement du marché de la publicité cette année. Malgré un bon début d'année en France, la stagnation de l'activité en avril et la baisse attendue en mai contraint le groupe de radio a revoir ses objectifs de croissance et de résultats pour l'ensemble de son exercice 2000/01 (clos au 30 septembre) à la baisse.Compte tenu d'un mauvais début de troisième trimestre, les prévisions d'activité et de résultats avancées par les analystes ne pourront être respectées, prévient le groupe dans le communiqué présentant l'activité du premier semestre de l'exercice 2000/01. NRJ Group s'attend désormais à une croissance de son chiffre d'affaires inférieure à 10% cette année au lieu des 12% estimés par les analystes (consensus Jacques Chahine Finance). La société impute cette contre-performance attendue à la mauvaise orientation du marché publicitaire, notamment en France. Ainsi, le marché publicitaire français, qui a représenté les deux tiers du chiffre d'affaires annuel de la société en 1999/2000, a stagné au mois d'avril et devrait connaître "une forte décroissance" au mois de mai, précise NRJ. Au recul escompté des recettes publicitaires cette année viennent s'ajouter les difficultés rencontrées à l'international, notamment en allemagne où le groupe a accusé une baisse de son chiffre d'affaires de 10,1% de janvier à mars. Or, l'allemagne représente près de 55% de l'activité réalisée à l'international et 8% du chiffre d'affaires global du groupe, rappelle la société de Bourse Aurel Leven. La dégradation du marché de la publicité en France, la chute de l'activité observée outre-Rhin et l'accélération des dépenses engagées dans Internet pèseront donc sur les comptes du groupe, NRJ s'attendant à enregistrer au premier semestre comme sur l'ensemble de l'exercice fiscal en cours "une baisse relative du résultat d'exploitation consolidé". L'avertissement lancé par le groupe de radio a provoqué le plongeon du titre en Bourse. La valeur, qui a dévissé de 21,63% à 21,2 euros à la clôture, a essuyé la plus forte chute du SRD lundi. Sur les six premiers mois de l'exercice 2000/01, soit sur la période courant d'octobre 2000 à mars dernier, NRJ Group a réalisé un chiffre d'affaires de 150,16 millions d'euros. Une progression de 8% par rapport à la même période de l'exercice précédent. La période considérée a été marquée par une croissance relativement soutenue au deuxième trimestre lors duquel le groupe de radio a enregistré une croissance de plus de 14% de son activité après les 6,4% enregistrés au premier trimestre.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :