Cisco taille dans ses effectifs

 |  | 402 mots
Lecture 2 min.
Cisco, qui a annoncé il y a un mois son premier avertissement sur résultats en 7 ans, a confirmé, suite aux rumeurs parues dans la presse, s'apprêter à mettre en place un plan de réduction de 11% de ses effectifs pour son exercice fiscal 2001 afin de faire face au soudain ralentissement de son activité.Sur les 44.000 postes réguliers du groupe, Cisco devrait se séparer de 3.000 à 5.000 salariés soit entre 7 et 11% des effectifs. Le groupe a également annoncé une compression drastique de ses effectifs intérimaires. Au cours de l'année, entre 2500 et 3000 postes vont être supprimés. Le groupe passera dans ses comptes une provision de 300 à 400 millions de dollars d'ici le quatrième trimestre de son exercice fiscal. Le président de Cisco, John Chambers, a déclaré à Reuters se préparer au ralentissement économique qui devrait se propager cette année. "Notre visibilité est très limitée, nous commençons à avoir des problèmes avec certains pays et certaines multinationales américaines qui font des affaires sur une base internationale", a-t-il déclaré. "Surtout ici aux Etats-Unis, la majorité d'entre elles diraient que nous nous préparons des temps difficiles". A son avis, la dépréciation économique au vu des indicateurs actuels devrait durer plus que six mois.Ce plan de restructuration vient s'ajouter au gel des embauches et aux coupes dans les emplois temporaires mis en place par l'entreprise ces dernières semaines. Un porte-parole de Cisco a précisé que le groupe s'orientait d'une manière générale vers des mesures de réduction des dépenses, notamment dans les budgets voyages."Il est normal, dans ce type de période, de contrôler drastiquement les dépenses, et surtout celles concernant les emplois temporaires et contractuels, et les voyages, dont le montant sera réduit de 60%", a-t-il précisé.Le mois dernier, l'équipementier de réseaux Internet avait publié des résultats nets en hausse de 7% pour l'année 2000 à 874 millions de dollars, mais avait prévenu que le bénéfice net pour le premier trimestre de l'exercice en cours ne serait que de 12 cents par action au lieu des 17 cents attendus par les analytes. Ce qui avait fait chuter le titre de 13% en une seule séance.Sur le Nasdaq, le titre Cisco a perdu 9,6% lors de la séance de vendredi à 20,62 dollars, tombant à ses plus bas niveaux en un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :