"La cible du jeu vidéo s'élargit grâce à l'expérience des joueurs"

Latribune.fr - Quelle est la particularité de la Game Boy Advance, la nouvelle console portative de Nintendo qui sort demain en France?Stephan Bole - La Game Boy Advance, notamment par son graphisme que nous avons voulu de très bonne qualité, a l'ambition de concurrencer les consoles de salon. D'ailleurs, nous avons observé qu'au Japon où la nouvelle Game Boy est dans le commerce depuis le mois de mars, nos clients se situent dans une tranche d'âge beaucoup plus large que sur la Game Boy classique où ils ont entre 6 et 13 ans. L'âge des joueurs de la Game Boy Advance varie entre 12-13 ans et 25 ans. D'une manière générale dans le jeu vidéo, on s'est aperçu que la cible s'élargit au fil des années. Le public est plus vieux parce qu'il bénéfice également de l'expérience des premières consoles. Il a joué aux premières Game Boy, il a eu une console Nintendo. C'est également ce qui explique que les joueurs soient plus âgés maintenant. On a du mal à percer à partir de 30 ans.Qu'est-ce qui différencie une console nomade, une console portative et un PC ? Déjà, par rapport à une console de salon qui correspond surtout à un public masculin à 90%, comme le PC d'ailleurs, la Game Boy traditionnelle est mixte. Elle attire 40% de femmes et 60% d'hommes. L'avantage de la console nomade, c'est qu'elle a un côté moins aliénant. Il est très simple d'y jouer seulement quelques minutes et d'arrêter, contrairement à la console de salon ou au PC, plus astreignants pour les joueurs. Pour le jeu vidéo, le PC est davantage un marché de niche par rapport à la console portable ou de salon, plus grand public. Le jeu sur ordinateur génère quatre fois moins de chiffre d'affaires que sur les autres supports. Maintenant, nous essayons de rapprocher consoles portable et de salon puisque nous visons 100 millions d'unités vendues sur les cinq prochaines années pour la Game Boy Advance. Cette dernière s'adresse d'ailleurs par son prix autour des 799 francs à un public de joueurs traditionnels, plus âgés, que celui des consoles portatives actuelles. Pour ne pas être positionné sur un public trop jeune, nous avons d'ailleurs choisi de ne pas sortir le jeu Pokemon cette année, mais de préférer une panoplie de jeux plus adaptée à ce type de public.Avec le haut débit, ne craignez-vous pas que les consoles portatives soient concurrencées par le jeu sur téléphone portable qui fait actuellement ses premiers pas ? D'une part, le marché du jeu sur portable n'existe pas au regard de ce qu'offre une console portative. Même au Japon, avec l'iMode, le système d'accès Internet haut débit développé par NTT DoCoMo, les jeux développés restent très simplistes. Mais surtout, je dirai que le côté nomade attire les férus de jeux. L'expérience japonaise montre qu'il y a une forte corrélation entre les joueurs équipés en IMode et les acheteurs de consoles portatives.La Game Cube sort en novembre aux Etats-Unis, n'avez vous pas peur qu'elle subisse la concurrence de la Game Boy Advance?Nous avons fait en sorte que les deux produits soient complémentaires. Premièrement, la Game Boy Advance pourra être utilisée comme une manette à écran pour la Game Cube. Mais également, le joueur pourra entamer une partie sur Game Cube, l'interrompre, la télécharger sur Game Boy Advance pour la poursuivre hors de chez lui. propos recueillis par Sandrine C
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.