EDS confiant dans ses perspectives de croissance

 |  | 393 mots
Lecture 2 min.
EDS semble prémuni contre le coup de froid de l'économie américaine et la baisse des investissements informatiques des entreprises. Le groupe de services informatiques américain a annoncé mercredi avoir réalisé au premier trimestre un bénéfice net par action en hausse de 19% à 56 cents, contre 47 cents sur le trimestre comparable en 2000. Les analystes tablaient, dans leur consensus, exactement sur ce résultat qui avait donné lieu récemment à un "profit warning". Le chiffre d'affaires a progressé de 9% à 4,987 milliards de dollars."Malgré les défis que représente l'économie mondiale, la performance d'EDS a été solide au cours de ce trimestre. Elle a été soutenue par un nombre record de contrats signés, la croissance de nos bénéfices, une progression à deux chiffres de notre chiffre d'affaires et par de meilleures marges", a déclaré Dick Brown, PDG du groupe. Le nombre de contrats signés a augmenté de 67% pour un total de quelque 7,5 milliards de dollars. Le rythme de contrats conclus est resté très solide, en particulier aux Etats-Unis où la valeur totale des contrats a augmenté de 83% par rapport à l'année précédente, selon le groupe. Le segment stratégique de l'infrastructure d'affaires d'EDS, Information Solutions, a été le fer de lance de cette croissance, rappelle le groupe dans son communiqué, révélant une augmentation de 99% de la valeur totale de ses contrats et une hausse de 20% de ses revenus de base par rapport à l'année précédente. La branche conseil a généré un chiffre d'affaires en hausse de 11% au premier trimestre. "EDS n'a pas observé de ralentissement sur l'ensemble de ses marchés", a déclaré Dick Brown avant d'ajouter que "les compagnies dans le monde continuent d'investir sur les secteurs des technologies de l'information que nous servons afin d'accentuer leur productivité". Pour le prochain trimestre, le groupe table sur une croissance de 17% de son bénéfice par action à 62 cents. Sur l'ensemble de l'exercice fiscal 2001, le bénéfice par action devrait progresser de 15% à 2,64 dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 13 à 14%, en ligne avec l'ensemble du marché. Le groupe compte également sur des gains de productivité. Il devrait dégager une marge d'exploitation de 10% sur l'année, contre 8,9% sur le seul premier trimestre. Sur le New York Stock Exchange, l'action EDS gagnait 1,45% à la mi-journée à 64,185 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :