Aventis a nettement amélioré ses marges au premier trimestre

 |  | 458 mots
Aventis est bien parti pour atteindre son objectif d'une croissance de 25 à 30% de ses profits dans la pharmacie cette année. Sur les trois premiers mois de l'année, le bénéfice net des activités stratégiques a progressé de 64,5% et s'élève à 306 millions d'euros. Un chiffre largement supérieur aux prévisions des analystes qui s'étageaient entre 271 et 292 millions d'euros.Les revenus générés par la pharmacie totalisent 4,125 milliards d'euros, soit une croissance de 12% sur un an en données publiés. A périmètre et taux de change constants, la croissance du groupe ressort à 17,6%, la société s'étant désengagée de produits non stratégiques en France et aux USA.La performance réalisée sur les trois premiers mois de l'année est principalement à mettre au compte des produits phares d'Aventis, notamment l'anti-allergique Allegra, le Lovenox (anti-thrombotique) et le Taxotère, utilisé contre le cancer du sein. "La concentration du portefeuille produits se poursuit, avec un chiffre d'affaires produits stratégiques représentant 45,8% du total des produits de prescription contre 32,1% au premier trimestre 2000", souligne notamment Aurel Leven. Un bon signe, aux yeux de la société de Bourse, quant à l'amélioration constante de la performance commerciale d'Aventis. C'est d'ailleurs cette performance commerciale qui permet à la marge brute d'atteindre 70,2% du chiffre d'affaires contre 65,4% sur les trois premiers mois de l'année 2000.Ces résultats confirment, s'il en était besoin, la pertinence du recentrage stratégique d'Aventis sur la pharmacie dont la dernière étape est la cession des activités agrochimiques regroupées au sein de CropScience. De l'avis des analystes, cette opération devrait survenir d'ici la fin de l'année. Le départ il y a quelques jours du président de CropScience, Alain Godard, un fervent partisan de la mise sur le marché de sa société, a relancé les rumeurs selon lesquelles Aventis aurait choisi de vendre et non d'introduire sa filiale agrochimique en Bourse. Aventis CropScience a généré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 1,17 milliard d'euros, en hausse de 9,4%, pour un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 265 millions d'euros contre 220 millions d'euros un an plus tôt.Les résultats du premier trimestre ont reçu un bon accueil de la part des investisseurs à la Bourse de Paris mercredi. L'action Aventis a progressé de 2,59% sur la séance pour clôturer à 87 euros et ramener son recul depuis le début de l'année à moins de 7%. Aventis, qui n'est pas encore considéré comme un "pure-player' de la pharmacie, souffre d'une certaine décote en Bourse. La cession de CropScience revêt donc un potentiel d'appréciation supplémentaire pour un titre qui a bondi de plus de 60% en 2000.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :