UPC mise sur ses activités Internet

UPC vient de publier des résultats en ligne avec les attentes des analystes. Si le cablô-opérateur a réalisé en 2000 un chiffre d'affaires tout juste supérieur au milliard d'euros, en progression de 124% depuis 1999, il a également creusé ses pertes qui atteignent pour son dernier exercice presque 2 milliards d'euros, en attente avec les prévisions des analystes. Avant impôts, amortissements et dépréciation, les pertes s'élèvent à 363 millions d'euros, soit une progression de 124% par rapport à 1999.Confiant, le groupe maintient ses prévisions pour 2001 et mise sur un chiffre d'affaires de 1,4 milliard d'euros pour des pertes qui devraient s'élever à 200 millions d'euros. Si les résultats sont ligne avec les attentes des analystes, ces derniers estiment qu'il subsiste néanmoins quelques zones d'ombre. Selon eux, pour qu'UPC puisse atteindre ses objectifs, notamment le point mort de l'EBIDTA dont la date est fixée pour 2002, il faut qu'il accélère la croissance du chiffre d'affaires moyen par abonné.UPC, qui est propriétaire du fournisseur d'accès Internet à haut débit Chello, compte pour 2001 sur la croissance de ses activités Internet. En fournissant à ses abonnés des décodeurs numériques, UPC leur permet d'accéder à des services de téléphonie, Internet et de télévision. Grâce à ces trois sortes de services payants, le cablô-opérateur peut ainsi augmenter son revenu par abonné.Malgré son optimisme, le groupe a été contraint en janvier par ses investisseurs à entamer une cure d'amaigrissement afin d'endiguer son endettement galopant. En 2001, le groupe devrait compresser ses dépenses de 100 millions d'euros par mois grâce à une série de mesures de réduction des coûts. Un plan de suppression d'emplois, portant sur 10 % des effectifs néerlandais, est aussi prévu. Le budget d'investissement devrait être amputé de 1 milliard d'euros. UPC a enfin retardé ses projets en Suisse, gelant le développement de sa filiale Priority Wireless sans exclure non plus une éventuelles cession.A Amsterdam, le titre a gagné 4,11% à 6,75 euros lors de la séance de lundi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.